Vous êtes capable d’évaluer

« Approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure. » (Hébreux 10 : 22)

On ne joue pas avec le salut de l’âme. On ne prend pas le salut à la légère.

On ne peut essayer de concilier la foi vivante dans le Dieu vivant avec une vie pactisée avec ce monde. On ne peut diviser sa vie. Le Seigneur Jésus a dit : « vous ne pouvez servir deux maîtres ». Vous choisissez le seigneur que vous allez servir. Si votre choix est de servir Dieu, alors tous vos autres choix devront être fidèles à ce principe.

Au moyen de votre foi intelligente, vous déciderez votre vie éternelle. Avec votre intelligence, vous analysez, vous pensez, raisonnez, pesez et évaluez. Si une certaine chose n’est pas bonne, si elle va tacher votre conscience, alors fuyez-la. Si vous analysez et remarquez qu’une certaine chose sera bienfaisante pour votre conscience, alors allez dans votre foi. Notre foi dépend de notre bonne conscience. Si la bonne conscience nous fait défaut, alors la foi nous fait également défaut. Quand vous avez bonne conscience, votre foi fleurit et vous prenez possession de ce que vous voulez.

Maintenons notre foi pure, afin de prendre possession des promesses qui nous ont été faites. Avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, le cœur purifié d’une mauvaise conscience, et le corps lavé par la Parole de Dieu, nous avons les conditions nécessaires pour nous approcher du sanctuaire et une entière assurance pour y entrer. Rien ne nous accuse. Rien ne nous opprime. Voilà la force capable de conquérir les promesses.

Maintenez votre foi pure afin de pouvoir faire les bons choix et de décider votre vie.

Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo