Vous croyez que Dieu a permis le Coronavirus ? Sachez-en plus

Pendant la « Parole Amie », l’évêque a expliqué comment la pandémie peut se produire

Des milliers de malades et de morts. Le Covid 19, connu sous le nom de Coronavirus, a mis le monde entier à genoux. Savoir que la mort peut être transmise par voie aérienne à tout moment, cela suscite la panique dans le monde entier. Mais pourquoi Dieu, étant juste et bon, permettrait-il qu’un tel virus se répande parmi les hommes ?

Chaque jour, l’évêque Edir Macedo transmet le programme « Parole Amie » en direct et on-line (seulement en portugais).

Lors de l’édition du 23 mars, il a répondu à la question :

« Je crois, de toutes mes forces, de toute ma foi, que Dieu a permis cette situation que nous vivons, qui est un chaos mondial. Il n’est pas responsable, évidemment. Mais il a permis que ce chaos vienne, afin que le monde soit attentif à la Voix du Saint-Esprit ».

Comme le rappelle l’évêque lui-même, « tant que les choses vont bien, les gens ne prêtent pas la moindre attention à ce que dit le Saint-Esprit, par Sa Sainte Parole ».

Cependant, dans des moments comme celui-ci, les gens ont une nouvelle opportunité d’ouvrir leurs oreilles à l’Evangile.

« Cette situation est une excellente occasion pour vous de rencontrer Dieu, pour vous tourner vers Lui », dit l’évêque. « Ce que Dieu attend, c’est que nous ayons des oreilles pour entendre ce que dit le Saint-Esprit. »

Et comment y parvenir ?

 L’évêque Edir Macedo rapporte que « tout le monde est en quarantaine, tout le monde est prisonnier de cette malédiction, ce fléau appelé Coronavirus. Les gens ont donc maintenant des oreilles pour entendre la voix de Dieu et faire ce qu’Il commande ». Et cela dépend uniquement de chaque personne.

« C’est très simple, parce que c’est Dieu lui-même qui dit : ‘Invoque-moi, et je te répondrai; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, que tu ne connais pas’. En ce moment vous n’avez rien à faire : vous ne pouvez pas aller au théâtre, au cinéma ; vous ne pouvez pas aller à l’église, au restaurant, vous ne pouvez aller nulle part ! Vous devez rester coincé à l’intérieur de votre maison. Profitons de cette quarantaine et cherchons Dieu de toutes nos forces, de tout notre cœur, de toute notre âme. Et c’est bien que vous vous isoliez dans un endroit très privé pour pouvoir parler à Dieu », oriente l’évêque.

« Invoquons-Le, clamez à Lui, ne restons pas à nous lamenter », poursuit l’évêque. « Ne pleurons pas le lait renversé, la mort de la génisse, car cela ne résoudra rien. Ce qui va résoudre, c’est d’élever une clameur, une supplication, un gémissement. Mais tout le monde n’a pas la foi nécessaire pour clamer. La plupart des gens ont la foi de se lamenter, de se plaindre, de maudire. Mais il y a ceux qui ont foi dans le Seigneur Jésus-Christ, parce qu’ils ont confiance dans les promesses de Dieu.

Si vous êtes de ceux qui ont la foi, suivez les conseils de l’évêque et cherchez-Le immédiatement. Pour vous aider dans cette quête, chaque jour, le Centre d’Accueil Universel transmet des cultes on-line du lundi au vendredi à 20h, et le dimanche à 9h en portugais et 10h en français, sur :

Facebook : Centre d’Accueil Universel Suisse ou sur la Radio Positive Suisse.

Source: Universal.org