Votre responsabilité

« Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse. » (Galates 3 : 28,29)

Quand vous cessez d’être un fils du monde et devenez un fils de Dieu, vous cessez d’avoir la nature de ce monde. Les divisions qui existent ici n’existent pas spirituellement. Il n’y a pas de patron, pas d’employé, pas de blanc, pas de noir, pas de femme, pas d’homme. Nous sommes tous un, nous représentons tous le Seigneur Jésus.

La femme et l’homme ont tous deux la même identité, la même structure spirituelle devant Dieu : enfant. Sans distinction de genre. En devenant un enfant de Dieu, vous devenez l’image de Jésus et êtes Jésus où que vous alliez.

Jésus n’a jamais été négatif ; n’a jamais été découragé ; n’a jamais été religieux. Jésus n’a jamais jugé les pécheurs, mais n’a pas parlé à demi-mots pour démasquer les hypocrites. Jésus est transparent. Il est ce qu’il est. Il ne fait pas semblant, ne dissimule pas. Il n’a jamais eu peur de dire ce qui devait être dit. Il s’est appliqué à enseigner, à faire des disciples. Il a affronté la persécution. Il a pardonné à ceux qui L’avaient agressé.

« Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même. » (1 Jean 2 : 6)

Quand vous devenez fils de Dieu, vous devez montrer le caractère de Jésus. Vous êtes un Jésus où que vous alliez. Chez vous, au travail, partout. Si l’Esprit de Jésus est en vous, vous assumez Son identité.

Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo