Uniquement celui qui vaincra

« Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. » (Apocalypse 3 : 21)

Beaucoup cherchent la gloire de ce monde. Ils font ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas pour l’obtenir. Ils écrasent les autres, trichent, font des coups bas. Certains athlètes utilisent des substances interdites pour parvenir à la première place sur le podium. Cependant, toute la gloire de ce monde disparaît. Des civilisations richissimes, qui eurent des hommes puissants assis sur un trône et honorés comme des rois, sont aujourd’hui sous terre. Elles sont découvertes lors d’excavations, déjà en ruines. Complètement mortes, enterrées, détruites.

Cependant, il existe une gloire qui ne sera jamais détruite. Une gloire qui ne disparaîtra jamais. Cette gloire ne peut être obtenue au moyen de pots-de-vin, de coups bas, de ruses ou en écrasant les autres. Au contraire, pour vaincre cette compétition, il faut être le dernier. Il faut être le plus petit. Pour s’asseoir sur le trône, il faut servir, et non pas être servi. Il faut sacrifier.

Quiconque s’habitue à « vaincre » en suivant les méthodes corrompuesde ce monde n’arrivera jamais à vaincre pour conquérir l’éternité. Ceux qui se trouvent « malins » dans ce monde sont les plus bêtes. Ils sont bêtes, car jamais ils n’obtiendront la vie éternelle. La vie éternelle est réservée à ceux qui ont le cœur pur. Elle réservée aux vaillants à la conscience pure. Elle est réservée à ceux qui ne désirent que servir leur Roi.

Une couronne incorruptible leur est réservée. Une place sur le trône du Seigneur Jésus leur est réservée. Cette gloire n’est pas faite pour enfler les égos humains, mais pour donner une place d’honneur à quiconque n’a jamais tenu à être honoré pour ses mérites, mais a toujours cherché l’honneur de son Seigneur.

Luttez pour être compté parmi les vainqueurs.

 Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo