Une leçon spirituelle que nous pouvons tirer de la pêche

Les démons utilisent souvent la même technique que les pêcheurs pour attraper les personnes distraites

Avez-vous déjà pêché ? Si oui, vous savez que ce n’est pas une simple activité. Cela demande beaucoup de patience et de technique.

Par exemple, de nombreux débutants, dès qu’ils sentent que le poisson mord à l’hameçon, le tirent vite. Mais les pêcheurs plus expérimentés enseignent qu’il faut desserrer la ligne, ce qui laisse le poisson à l’aise pendant un certain temps.

Comment pêcher un poisson ?

Tout d’abord, le poisson voit l’appât. Intéressé par cet objet attrayant, il s’en approche et le mord (photo ci-dessus). Cependant, il ne sait pas qu’il a déjà avalé l’hameçon (une sorte de crochet). Et il est trop tard pour ce poisson, car il a déjà été accroché.

Ensuite, le pêcheur desserre la ligne au lieu de la tirer. Pour qu’ainsi, le poisson ne sente pas de mouvement brusque et garde l’hameçon à l’intérieur de lui-même. Mai, à la fin, lorsque le poisson s’y attend le moins, le pêcheur reprend la ligne.

Les démons font la même chose

Les démons utilisent souvent cette même technique pour surprendre les gens.

Premièrement, ils présentent le péché sous une très bonne apparence (ce que nous appelons la « tentation »). Ils nourrissent les pensées, qui deviennent des émotions, qui sont, en d’autres termes, des désirs du cœur.

Ensuite, la personne se laisse emporter par ce qu’elle voit. Et elle « mord » le péché.

Au début, rien de grave ne se passe. Apparemment, elle continue à participer aux réunions de l’église, continue à prier. Cependant, elle est déjà condamnée à l’enfer et ne s’en rend pas compte.

Comme le diable ne tire pas la « ligne », il nourrira ce péché au fil du temps. Finalement, les mauvais esprits prennent la décision finale, en entraînant la personne dans une perdition éternelle. Il n’y a pas de retour en arrière.

Dieu est en train de vous prévenir : faites attention

Le prophète Jérémie, inspiré par Dieu, laissa l’avertissement suivant :

« Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ? » Jérémie 17: 9

Concernant ce passage biblique, l’Évêque Edir Macedo explique dans ses notes : « En réalité, personne ne sait vraiment à quel point le cœur est pervers. Le suivre  revient à suivre les instructions d’une personne perverse dont le degré de cruauté est complètement inconnu. »

Par conséquent, ne menez pas votre vie selon votre propre volonté. Choisissez plutôt de vivre selon le désir de Dieu. Renoncez à vous-même et faites ce que le Saint-Esprit désire, même si cela contrarie votre volonté.

Si vous désirez ce renouvellement spirituel, participez aux rencontres qui ont lieu au au siège en Suisse au Centre d’Accueil Universel, Rue de Genève 96 – 1226 Thônex, ou dans un  Centre d’Accueil le plus proche de chez vous .

Source: Universal.org