Souffrants

Les serviteurs de Dieu ne se soucient pas de défendre leur propre honneur…

« Or, il ne faut pas qu’un serviteur du Seigneur ait des querelles; il doit, au contraire, avoir de la condescendance pour tous, être propre à enseigner, doué de patience; » 2 Timothée 2.24

Si le Seigneur souffre, Ses serviteurs souffrent aussi. Moïse a souffert à cause des rebelles et de la désobéissance du peuple d’Israël. Jérémie a souffert lorsqu’il a vu le royaume de Juda dévasté et son peuple massacré. Au milieu de son chagrin et de sa douleur, il s’est exclamé :

« Oh ! Si ma tête était remplie d’eau, si mes yeux étaient une source de larmes, je pleurerais jour et nuit les morts de la fille de mon peuple ! » Jérémie 9.1

Les apôtres ont souffert à cause de l’évangile et du Nom du Seigneur Jésus. Dans la lettre aux Galates (4:19), Paul dit qu’il a ressenti des douleurs d’accouchement jusqu’à ce que le Christ soit formé en eux.

Les vrais serviteurs du Seigneur Jésus souffrent pour les perdus, pour les injustices subies dans ce monde, et même pour les persécutions et les trahisons de ceux qui se disaient amis. Mais rien ne les décourage, au contraire, ils restent toujours fidèles à leur Seigneur.

Les serviteurs de Dieu ne se soucient pas de défendre leur propre honneur, mais ils se réjouissent d’être dignes de souffrir pour le Nom de Celui qui les a appelés à Son œuvre. Il n’y a pas un serviteur du Dieu Très-Haut qui n’ait souffert en ce monde. Comme l’a dit Paul :

« Que personne désormais ne me fasse de la peine, car je porte sur mon corps les marques de Jésus. » Galates 6.17