Sans mains

 « Malheur à qui conteste avec son créateur ! Vase parmi des vases de terre ! L’argile dit-elle à celui qui la façonne : Que fais-tu ? Et ton œuvre : Il n’a point de mains ? » (Ésaïe 45 : 9)

Au lieu de simplement obéir à la Parole de Dieu et de se laisser modeler par Lui, beaucoup persistent à réclamer et à penser qu’ils en savent plus que Dieu. Attention à ceux qui, même s’ils sont à l’église, essaient de gêner votre foi en lançant des paroles de doute et d’incrédulité en disant : « ce n’est pas tout à fait comme ça… ». Attention aussi pour que vous ne deveniez pas l’un de ces vases « sans mains ». Face à la Parole du Très-Haut, la seule chose intelligente à faire est d’obéir.

Celui qui vit par la foi obéit. Ce qu’il remet en question ce sont les informations de ce monde ; il n’avale pas tout ce que les médias ou le sens commun offrent. Il ne s’accommode pas de n’importe quelle situation, il remet en question le discours religieux qui fait correspondre la misère et la maladie au « karma » ou à une « épreuve ». Cependant, en ce qui concerne la Parole de Dieu, son intelligence lui fait constater qu’il ne lui est pas possible d’en savoir plus que son Créateur. Il cherche à connaître la volonté de Dieu au travers de Sa Parole et il L’exécute, par la foi qui lui a été révélée.

Si vous vivez une vie déformée par la souffrance, déformée par l’orgueil, déformée par les années et les années que vous avez vécu dans la boue, dans la saleté, dans la pourriture de ce monde ou dans la pourriture de l’hypocrisie ; ou bien, si vous voulez être le vase que Dieu veut que vous soyez, ayez l’humilité d’obéir et d’être modelé par Celui qui veut donner forme à votre vie. Il sait très bien ce qu’ll est en train de faire.

Soyez humble, cherchez à connaître la volonté de Dieu et exécutez-la, par la foi. Et ayez confiance, car Il en sait beaucoup plus que vous.

Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo