Retenez ce que vous avez reçu

« Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. » (Apocalypse 3 : 11)

Vous avez reçu la foi. Vous avez reçu le Saint-Esprit. Vous avez reçu le salut. Vous avez reçu la paix que seule la présence de Dieu peut apporter. Bien plus difficile que de les recevoir c’est de les retenir, jusqu’à la fin. Comment retenir ce que vous avez reçu ? Seul un mot le résume : sacrifice. Jour après jour, renoncer non seulement à vous-même, mais aussi aux appels du monde. Aux appels de ce qui est apparemment bon et aussi aux appels de ce qui est clairement mauvais.

Renoncer aux appels de notre pire ennemi : le cœur. Continuer de chercher la présence de Dieu et de vous examiner, pour voir si aucune racine d’amertume n’existe, aucune semence de doute. Ne pas mélanger du vin nouveau à du vin vieux. Préserver votre cœur ; préserver vos yeux ; préserver votre pensée en choisissant de manière intelligente ce qui va entrer par vos yeux et par vos oreilles. En choisissant de manière intelligente vos distractions, les sites, les livres, les magazines et journaux qui alimenteront votre intellect.

Le sacrifice quotidien n’est pas une souffrance ; le sacrifice quotidien est un exercice de renoncement conscient. Qui vise la plus grande cible : le salut de l’âme. Le Seigneur Jésus viendra, bientôt. Nous ne savons pas quand, mais nous vivons, sans nul doute, la fin des temps. Il viendra, et ceux qui auront retenu ce qu’ils ont reçu, seront emmenés à Sa rencontre dans l’éternité. Cependant, même s’Il tarde à revenir, la mort viendra pour chacun au cours de la vie. Le critère de sélection sera le même. Celui qui aura retenu ce qu’il a reçu entrera dans le repos de Son Seigneur. L’effort en vaut la peine, non ?

La lutte continue jusqu’au dernier jour.

Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo