Restez ferme

« Vous donc, fortifiez-vous, et ne laissez pas vos mains s’affaiblir, car il y aura un salaire pour vos œuvres. » (2 Chroniques 15 : 7)

Voilà la promesse que Dieu vous fait, non seulement aujourd’hui, mais tous les jours de votre fidélité. Oui, de votre fidélité. Le partenariat avec Dieu exige une attitude de notre part, et la première preuve de confiance est la fidélité. Il est en est ainsi dans le mariage, il en est également ainsi dans la relation avec Dieu. Se maintenir fidèle à son premier engagement. Garder la parole que l’on a engagée. Voilà l’attitude des deux parties de ce pacte. Dieu promet d’être fidèle à Sa Parole et exige que nous fassions l’effort de maintenir notre parole.

Fortifiez-vous, maintenez-vous ferme dans cette foi, dans ce pacte. Dieu garantit ici qu’il y aura un salaire pour vos œuvres. Il y aura un salaire pour vos efforts. Il y aura un salaire pour vos mains qui travaillent à faire Sa volonté. Même si tout paraît difficile, même si le combat est dur, même si le monde se retourne contre vous. Fortifiez-vous. Ne laissez pas vos mains s’affaiblir.

Continuez d’agir. Ne vous découragez pas. N’écoutez pas les voix négatives, les voix du mal. Même les voix de ceux qui disent vouloir votre bien, mais qui vont contre ce en quoi vous croyez. Accrochez-vous fermement à cette promesse. Le salaire est plus grand que vous ne pouvez l’imaginer.

Ne vous découragez pas. Restez ferme et continuez à faire ce que vous savez être juste.

Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo