Qui vainc toujours : votre volonté ou celle de Dieu ?

Il est facile de dire à Dieu que vous désirez faire Sa volonté. Mais, il est clair que beaucoup disent cela seulement dans la chaleur de l’émotion, car lorsqu’elles sont devant des situations dans lesquelles elles ont besoin d’ouvrir main de leur propre volonté pour faire celle de Dieu, elles reculent.

En ce moment, elles affrontent le défi principal de la vie chrétienne : renoncer à soi-même.

« Puis Il dit à tous: Si quelqu’un veut venir après Moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix, et qu’il Me suive. » Luc 9.23

L’Évêque Edir Macedo souligne le fait que le Seigneur Jésus a donné Sa propre vie pour nous, et même étant le Fils de Dieu, Il a fait la Volonté du Père. Et ce modèle de vie, le Messie a tenu à nous laisser la Prière du Notre Père lorsqu’Il a dit :

« Que Ton règne vienne; que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. » Matthieu 6.10

Dans un autre moment, dans le jardin du Gethsémani, Il a fait la même prière trois fois demandant à Dieu qu’Il éloigne de Lui cette coupe, cependant que ne soit pas faite Sa volonté mais la volonté du Père (Matthieu 26.36-44).

« Au moment de la plus grande douleur, Jésus a soumis Sa volonté à la volonté de Dieu. Mais nous êtres humains, pécheurs, désirons faire, imposer notre volonté coûte que coûte et telle est la raison pour laquelle beaucoup ne réussissent en rien », a expliqué l’Évêque.

« Alors, que dois-je faire ? » telle est la question de beaucoup de personnes. La réponse est simple : faites la volonté de Dieu.

Sa volonté pour vous

Beaucoup demandent quelle serait la volonté de Dieu pour leurs vies, mais ne font pas ce qui est nécessaire pour le savoir.

« Il n’a pas montré quelle était Sa volonté pour votre vie, parce que vous avez décidé de faire votre propre volonté, ignorant la Sienne. », a éclairé l’Évêque, donnant pour exemple celui du roi David, même étant pécheur, tout comme nous, il avait un cœur selon le cœur de Dieu.

Dans ses prières, le plaisir qu’il avait de faire la volonté du Père est évident :

« Je veux faire Ta volonté, mon Dieu! Et Ta loi est au fond de mon coeur. » Psaume 40 :8

Dans d’autres occasions, il a dit :

« Enseigne-moi à faire Ta volonté! Car Tu es mon Dieu. Que Ton bon Esprit me conduise sur la voie droite! » Psaume 43 :10

La vérité est que lorsque nous résistons à la voix du Saint-Esprit, nous péchons simplement contre Dieu » a conclut l’Évêque.

Résistant à la mauvaise personne

« Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous. » Jacques 4.7

Bien que cela soit l’ordre correct, ce qui arrive communément est justement le contraire de ce qui est orienté dans les Saintes Écritures : si vous résistez à Dieu, là, le mal a la liberté d’agir au lieu de fuir.

Aussi difficile qu’il soit de comprendre, en premier lieu, nous ne pouvons jamais oublier que la volonté de Dieu est « bonne, parfaite et agréable » (Romains 12.2)

De quels risques souffrions-nous à nous soumettre à elle, au lieu des volontés de notre propre cœur, que la Bible même dit être plus trompeur que tout et se corrompt facilement ? (Jérémie 17 :9)

N’insistez pas dans votre volonté. Tant que la personne ne se remet pas à la volonté de Dieu, elle ne peut évoluer. Peu importe au combien votre foi est grande, vous tournerez en rond pour avoir voulu faire votre propre volonté et non celle du Très-Haut. Cela n’est pas perdre le libre arbitre, mais en faire un usage intelligent.

École de la Foi Intelligente

Tous les Mercredis il y a la réunion de l’École de la Foi Intelligente. Lors de cette rencontre, vous apprendrez plus sur la Parole de Dieu et comment laisser de côté votre volonté, pour faire la volonté du Père Céleste. Participez de ces réunions qui ont lieu au au siège en Suisse au Centre d’Accueil Universel, Rue de Genève 96 – 1226 Thônex, ou dans un  Centre d’Accueil le plus proche de chez vous .

SourceUniversal