Qu’est-ce qui vous a paralysé ?

Découvrez certains comportements qui peuvent vous empêcher de progresser dans les domaines professionnel et financier et d’obtenir ce que vous voulez

Qui ne veut pas réussir ? Chacun veut être reconnu dans son domaine professionnel. Beaucoup sont même talentueux, mais ils donnent l’impression que rien de ce qu’ils font leur fait sortir de leur place. Parmi eux figurent les professionnels libéraux qui n’arrivent pas à développer leurs affaires, les employés qui ne reçoivent pas la promotion souhaitée ou les entrepreneurs qui ne gagnent pas plus de clients. Vous identifiez-vous à l’une de ces situations ?

Cela se produit souvent en raison des caractéristiques négatives de votre propre personnalité et de vos attitudes. Vous trouverez ci-dessous cinq d’entre elles. Elles peuvent entraver votre avancement professionnel et financier.

Orgueil

 L’orgueilleux ne reconnaît jamais ses erreurs et essaie toujours de justifier ses actions, a déclaré l’évêque Allan Sena lors d’une récente réunion au temple de Salomon à São Paulo. « L’homme fier ne se considère jamais comme mauvais et dit toujours qu’il a de bonnes motivations et de bonnes raisons de se comporter ainsi ».

Il a lancé un avertissement en disant que les motifs présentés par ce type de personne ne sont jamais adéquats, car s’ils l’étaient, il récolterait de bons fruits dans sa vie financière et non l’inverse. L’évêque a également souligné que l’homme fier se considère comme supérieur aux autres et qu’il a du mal à se soumettre à une direction, c’est-à-dire à son patron.

La Parole de Dieu renforce également le danger d’être orgueilleux : « L’orgueil d’un homme l’abaisse, Mais celui qui est humble d’esprit obtient la gloire. » (Proverbes 29.23).

Doute

 Le doute empêche la personne de vaincre. L’évêque a expliqué comment cela se produit : « quand le doute trouve de la place, il parvient à saper la confiance et par conséquent annule les réponses. Beaucoup commencent à osciller entre confiance et incrédulité et c’est là que se trouve l’erreur. Celui qui a des doutes à un moment donné croit qu’il va vaincre, et un autre il se décourage ».

La Bible souligne également les maux du doute : « Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. » (Jacques 1.6).

Réactions négatives

La réaction négative aux nouvelles, aux demandes, aux mots décourageants et aux problèmes paralyse de nombreuses personnes. Face à tant de pressions, ils sont incapables de continuer sur la voie de leur objectif.

Est-il possible de réagir différemment ? Oui : cherchant Dieu. L’évêque Allan Sena a déclaré que c’est la présence du Saint-Esprit qui soutient les gens dans leurs luttes. Lui seul peut protéger leur esprit contre les attaques de l’enfer. « Le mal est celui qui dit tout ce qui est mauvais dans votre esprit, qu’il ne sert à rien de se battre, que vous perdrez, et vous met mille choses en tête pour que vous abandonniez. Sans l’Esprit de Sagesse, vous ne pouvez pas supporter ».

La peur

La peur est un état de perturbation résultant d’un danger réel ou imaginaire. Ce sentiment est également très présent dans les situations liées à la vie professionnelle et financière et fait que la personne cesse d’agir. Dans son blog, l’évêque Edir Macedo a mis en garde contre ce que la peur est capable de faire : « en agissant ainsi, (avec la peur), les échecs qui se sont produits dans le passé entravent le progrès pour obtenir les conquêtes dans le futur ».

En n’écoutant pas la Parole (Voix) de Dieu, la personne entend alors d’autres mots (voix). Avec eux vient aussi la peur de perdre son emploi, son mariage, un être cher, sa santé, etc. Que peut-on faire pour éliminer ce sentiment ? Ayez confiance en Dieu, comme il est écrit dans les Psaumes 56:3 : « Quand je suis dans la crainte, en toi je me confie. »

Désobéissance

Toujours dans son blog, l’évêque Macedo a averti que la désobéissance – qui est un acte de rébellion – paralyse également la personne. Il a souligné que cela fait partie du comportement de celui qui est conscient qu’il est nécessaire de suivre la Parole de Dieu pour progresser mais qui insiste pour lui désobéir. « Ceux qui désobéissent peuvent être fidèles aux doctrines de l’église, au pasteur, aux dîmes et aux offrandes, mais s’ils n’obéissent pas à la Parole de Dieu, ils restent rebelles », a-t-il averti.

Source: Universal.org