Que craindre ?

« Car je suis l’Éternel, ton Dieu, qui fortifie ta droite, qui te dis : Ne crains rien, je viens à ton secours. » (Ésaïe 41 : 13)

Il n’y a rien à craindre quand on vit par la foi dans les promesses de Dieu. Toutefois, seuls ceux qui sont nés de l’Esprit réussissent à vivre par la foi. Et quand ils sont confrontés à des problèmes apparemment insolubles, le Père Éternel et Aimant entre tout de suite en action et garantit :

« Mais toi, Israël, mon serviteur, Jacob, que j’ai choisi, race d’Abraham que j’ai aimé ! Toi, que j’ai pris aux extrémités de la terre, et que j’ai appelé d’une contrée lointaine, à qui j’ai dit : tu es mon serviteur, je te choisis, et ne te rejette point ! Ne crains rien, car je suis avec toi ; ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu ; je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante.

Voici, ils seront confondus, ils seront couverts de honte, tous ceux qui sont irrités contre toi ; ils seront réduits à rien, ils périront, ceux qui disputent contre toi. Tu les chercheras, et ne les trouveras plus, ceux qui te suscitaient querelle ; ils seront réduits à rien, réduits au néant, ceux qui te faisaient la guerre.

Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo