Pas à pas

« Tout lieu que foulera la plante de votre pied,  je vous le donne, comme je l’ai dit à Moïse. » (Josué 1 : 3)

La prophétie était donnée. Cependant, toute promesse dépend d’une attitude. Il donna la terre, mais soumis la conquête à l’attitude de Josué : Tout lieu que foulera la plante de votre pied, je vous le donne. Autrement dit, il fallait avancer.À chaque pas, une bataille. À chaque bataille, une victoire. À chaque pas, une conquête. Pas de pas, pas de conquête. Tant que Josué avançait, il conquérait. Quand il s’arrêta, il cessa également de conquérir. La foi est mouvement. La foi est action. Elle exige de l’action. La foi inerte n’est pas de la foi. La foi sans les œuvres est une foi morte.

Analysez toujours les conditions pour que la promesse s’accomplisse : « Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, vous mangerez les meilleures productions du pays » ; « tu seras toujours en haut et tu ne seras jamais en bas, lorsquetu obéiras aux commandements de l’Éternel, ton Dieu, que je te prescris » ; « Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage, lorsquetu obéiras à la voix de l’Éternel, ton Dieu » ; « Sivous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi » ; « situ crois, tu verras la gloire de Dieu ».

Ceux qui sont prêts à remplir les exigences de la prophétie verront la promesse s’accomplir. Ceux qui restent à attendre que l’accomplissement de la Parole tombe du ciel sans qu’ils aient besoin de faire un seul pas continueront de rêver.

La foi est attitude. La foi est mouvement. Ne restez pas arrêté à attendre que les bénédictions tombent du ciel. Lisez les clauses du contrat et remplissez les conditions de la promesse.

Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo