Parfait dans la Foi!

« Et Abram était âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans; et l’Éternel apparut à Abram, et lui dit: Je suis le *Dieu Tout-Puissant; marche devant Ma face, et sois parfait. Genèse 17:1 (Version Darby Bible) »

Comment être parfait, s’il n’y a personne de parfait?

En pensant à la réponse à cette question et en méditant sur Abraham, j’ai compris qu’il n’est possible d’être parfait, que lorsque la foi obéissante est séparée de tout type de sentiment.

Comme tout être humain, Abraham avait des faiblesses, des sentiments, une humanité et, pour cette raison, à chaque fois qu’il a mélangé la foi obéissante au sentiment, il a eu des problèmes.

Abraham a mélangé le sentiment familial, avec la foi obéissante, lorsqu’il est sorti de Charan en permettant à Lot de le suivre. Dieu, lui avait demandé de sortir du pays, de sa patrie et de la maison de son père, mais, certainement, lorsqu’il a laissé Lot partir avec lui, il a retardé le plan de Dieu dans sa vie, car Dieu a dû attendre qu’ils se séparent afin de lui apparaître et de lui montrer le pays de Canaan.

Puis, en raison de la faim, Abraham partit en Égypte de son propre chef. Dieu lui avait lui dit de parcourir tout le pays, mais Il ne lui avait pas dit de descendre en Égypte. En y arrivant, par peur de mourir, il a dit que Sara était sa sœur et elle fut emmenée au harem du Pharaon, donc Abraham a souffert de longs mois, loin de sa tendre épouse. Et, si ce n’était pas l’action de Dieu, en interdisant qu’elle soit possédée, Abraham aurait ressenti la douleur de la voir dans les bras d’un autre homme! (Genèse 20)

Enfin, après dix ans au pays de Canaan, le sentiment de plaire à son épouse, l’a fait entendre la voix de Sara et de prendre sa servante Agar, afin d’engendrer ainsi une nation, qui a toujours eu des conflits avec Israël.

Après ces événements, Dieu lui apparut et lui dit: «Marche devant Ma face, et sois parfait…»

On ne peut marcher devant la face de Dieu, en faisant usage de la foi et du cœur.
On ne peut être parfait sans la foi obéissante.
Dieu a été clair: “Je suis le Dieu Tout-Puissant…”

En d’autres termes: Ne confiez à personne, ne plaisez à personne, n’écoutez personne, n’hésitez pas, ne doutez pas, n’ayez pas peur; n’utilisez pas le sentiment!

Soyez simplement parfait, en obéissant à Ma voix.

Maintenant, il est resté clair pourquoi, au moment d’amener Isaac à l’Autel, le silence qui l’a accompagné. Il n’y a eu aucune consultation, opinion, il n’y a pas eu de crainte, il n’y a pas eu de doute.

Il était parfait afin de marcher trois jours pour faire le sacrifice, sans mélanger le sentiment à la foi obéissante.