L’ordre des facteurs

« Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous. » (Jacques 4 : 7)

L’ordre est clair. Toutefois, beaucoup inversent ce conseil. Ils résistent à la voix de Dieu, se soumettent au diable et se font serrer dans ses bras.

Quiconque se soumet à Dieu résiste au diable, par l’obéissance. On obéit en résistant à soi-même, aux appels du cœurs, aux appels du mal, aux appels du monde. On résiste à ses volontés, on résiste à sa peur, on résiste au doute. On se soumet à la Parole en croyant inconditionnellement. On reçoit le pouvoir et l’autorité de Dieu Lui-même. On utilise sa foi, on utilise sa force. On devient courageux en croyant à la Parole de Dieu.

On se transforme en un soldat de l’armée du Dieu Vivant, fort, capable d’abattre n’importe quel ennemi par la force de la foi. On devient l’image de Dieu Lui-même, un représentant du Seigneur Jésus, muni d’une procuration pour parler en Son nom. Quand il voit que le serviteur de Dieu est revêtu de cette autorité, laquelle a été obtenue par l’obéissance envers son Seigneur, il ne lui reste plus qu’à fuir avec la queue entre les jambes.

Que dire de plus ? Soumettez-vous à la Parole de Dieu, résistez au diable et il n’aura pas d’autre choix que de fuir loin de vous.   

    Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo