Lisez ce texte pour ne plus vous apitoyer sur votre sort

Apprenez, une fois pour toutes, comment ne pas laisser que ce sentiment paralyse votre vie

Dans le programme « Intelligence et Foi », ce lundi 12 octobre, l’évêque Renato Cardoso a parlé de ce que beaucoup de gens ressentent dans leur vie : le sentiment de pitié.

L’évêque a souligné que beaucoup, malheureusement, se sentent inférieurs, s’apitoient sur leur sort et pensent être victimes de la société. Cependant, il est fondamental que l’être humain sache réfuter ces sentiments.

Pour étayer son enseignement, l’évêque a cité l’épisode où l’apôtre Pierre a tenté de faire s’apitoyer Jésus sur son sort.

Et Pierre, le prenant à part, se mit à le réprimander, en disant : « Pierre, l’ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit: A Dieu ne plaise, Seigneur ! Cela ne t’arrivera pas. Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan ! tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. » Matthieu 16:22,23

« Satan a utilisé la bouche de l’apôtre Pierre pour essayer d’amener Jésus à s’apitoyer sur son sort. Notez la stratégie, notez la ruse et la sagacité de Satan qui utilise l’apôtre le plus proche de Jésus pour qu’il s’apitoie ensuite sur lui-même », a enseigné l’évêque.

De plus, l’évêque a souligné que « cet esprit du ‘le pauvre’ à une origine et que l’origine est Satan. C’est lui qui met ce sentiment de victime dans la tête des gens. C’est ainsi que cet esprit fait que de nombreux groupes de personnes se sentent comme des victimes », a-t-il souligné.

C’est pourquoi l’évêque Renato a souligné que l’être humain doit avoir le Seigneur Jésus comme exemple. « Si vous prenez cette astuce et comprenez que les choses que vous avez souffert  ou que vous souffrez peuvent vous enseigner, vous libérer et vous rendre plus fort, de sorte que vous ne soyez pas une victime mais victorieux, alors, mon ami, vous n’aurez plus jamais de pitié de vous même », a ajouté l’évêque.

Source: universal.org