Les médecins ne savaient plus quoi faire

 

J’avais une dépression et de nombreux évanouissements, raison pour laquelle j’allais chez différents médecins, mais ils ne savaient pas quoi faire pour m’aider. Ils ont fait tellement de tests qu’ils ont dit que, peut-être, je devais aller dans un hôpital psychiatrique. Je voyais des ombres, je ne voulais rien faire chez moi, je n’avais pas envie de travailler et ma vie était détruite.

J’ai été invitée à venir au CDAU. Quand je suis arrivée et que j’ai commencé à assister aux réunions, à pratiquer ma foi, je n’ai plus eu besoin d’aller à l’hôpital ou de prendre des médicaments, j’ai été délivrée de la dépression.

Mme Tereza Silva