Le regard de Dieu

« Toutes ces choses, ma main les a faites, et toutes ont reçu l’existence, dit l’Éternel. Voici sur qui je porterai mes regards : sur celui qui souffre et qui a l’esprit abattu, sur celui qui craint ma parole. » (Ésaïe 66 : 2)

Contrairement aux puissants de ce monde, qui portent leurs regards que sur ceux qui ont un niveau social élevé, le Tout-Puissant porte Ses regards sur celui qui souffre et qui a l’esprit abattu. Sans distinction de niveau social, de race, de sexe ou de couleur de peau, le Seigneur des Seigneurs cherche ceux qui prennent Sa Parole au sérieux. Ceux qui se remettent véritablement.

Il ne porte pas ses regards sur les arrogants et les orgueilleux de ce monde, ni sur ceux qui ont des idées préconçues, même s’ils se disent chrétiens. Il ne regarde pas le titre, le temps d’église, le poste ou l’apparence. L’attention de Dieu est exclusivement destinée aux humbles d’esprit. Ces derniers peuvent compter sur Sa faveur et sur Sa réponse.

Le Seigneur Jésus marchait parmi les méprisés de la société, tandis que l’élite religieuse Le méprisait à cause de cela. Ici, dans l’Ancien Testament, Dieu montrait déjà quelle était Son inclination. Si vous souffrez et avez l’esprit abattu, sachez que les yeux de Dieu sont déjà sur vous. C’est le meilleur moment pour Lui parler et pour vous confier à Ses soins. Peu importe qui vous êtes, d’où vous êtes venu ou ce que vous avez fait. La seule chose qui importe est ce que vous voulez faire à partir de maintenant. Qui voulez-vous être ? Où voulez-vous arriver ?

Dieu n’accorde pas d’importance à votre niveau de scolarité, à votre classe sociale ou à votre couleur de peau. Il porte Ses regards sur celui qui souffre et exauce sa prière.

Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo