Le nouveau pacte

« Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. » (Éphésiens 5 : 6)

On voit difficilement quelqu’un parler de la colère de Dieu. Le sujet provoque l’effroi dans les églises. On dirait que la peur de perdre des membres oblige les prédicateurs d’omettre le sujet. La miséricorde, l’amour et la grâce de Dieu sont toujours à l’ordre du jour sur les pupitres.

Ce sont des sujets attrayants qui satisfont tous les publics. Ils ne dérangent personne. Ni l’enfer. Au contraire, ils rendent sensibles et provoquent la sensation que le bon-Dieu, en fin de comptes, ouvrira tout grand la porte. Il est difficile d’imaginer la colère de Dieu quand Sa Parole Elle-même dit qu’Il est amour (1 Jean 4 ; 8 ; 16).

Mais le fait est qu’Il est autant amour que justice. Et Il ne tolère jamais injustice ou le péché. Celui qui connaît et croit dans la vérité mais vit dans le mensonge, joue avec la foi. Israël agaçait l’Éternel avec des pensées idiotes et pensait que l’observance des traditions religieuses compensait ses péchés. C’est ce qui se passe chez beaucoup de chrétiens. Ils pensent que l’amour et la grâce de Dieu annulent leurs attitudes charnelles.

Ils oublient que l’Éternel est lent à la colère et RICHE en bonté, il pardonne l’iniquité et la rébellion ; mais il ne tient point le coupable pour innocent, […] (Nombres 14 : 18)

Que personne ne compte sur la bienveillance et la compassion de Dieu pour se maintenir dans le péché, car la colère de Dieu se révèlent sur tous les désobéissants, sur tous les fils de la rébellion.

Profitez de la fin de l’année pour faire un examen de votre conscience et conclure une nouvelle alliance avec Dieu. Au Centre d’Accueil Universel, nous avons une réunion lors du réveillon où nous participons à la Sainte Cène. C’est une grande occasion pour que les esclaves du péché se délivrent et commencent une nouvelle vie.

Profitez de l’occasion de faire un pacte et de vivre dans la vérité.

Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo