LE DIMANCHE DU RECOMMENCEMENT

Le 10 octobre

Saül dit encore: J’ai péché! Maintenant, je te prie, honore-moi… 1 Samuel 15.30

David dit à Nathan: J’ai péché contre l’Eternel !  2 Samuel 12.13

DEUX ATTITUDES À L’ÉGARD DU PÉCHÉ

Lorsque Saül a péché et a été confronté au prophète Samuel, il a reconnu son erreur, mais a mis un point-virgule après sa confession, demandant à Samuel de l’honorer quand même devant le peuple.

Lorsque David a péché et a été confronté par le prophète Nathan, il a reconnu son erreur et a mis un point final après sa confession. Il ne s’est pas justifié. Il n’a blâmé personne. Il n’a demandé rien d’autre que le pardon.

David a été pardonné (même s’il a souffert des conséquences de son péché) et a été sauvé, mais Saül a agonisé pendant des années dans son orgueil jusqu’à ce qu’il s’y noie par le suicide.

TOUT LE MONDE COMMET DES ERREURS

Mais tous n’ont pas la repentance face au péché

Ils endurcissent leur cœur et essaient de se justifier, de rejeter la faute sur les autres, de couvrir un péché par un autre plus grand…

Celui qui se repent ne se justifie pas, il ne regarde que sa propre culpabilité, il confesse ouvertement son péché et ne se cache plus.

Le repentir est l’un des sacrifices les plus difficiles car c’est notre ego qui est sacrifié.

Mais sans se repentir, il n’y a pas de pardon, pas de miséricorde, pas de changement de vie.

Celui qui veut changer sa vie, commence par se repentir.

[ ] Cette semaine : lisez le Psaume 51 chaque jour en esprit de prière.

[ ] Faites un examen de conscience et identifiez les erreurs dont vous devez vous repentir et que vous devez abandonner.

[ ] Dimanche 10 : nous présenterons nos sacrifices de justice sur l’autel (Psaume 51:19).