Le Jour des Retrouvailles : le message de Dieu pour vous

Comme les autres histoires que le Seigneur Jésus a racontées lorsqu’il était sous la forme d’un homme, la parabole du fils prodigue apporte également une leçon sur le Royaume de Dieu.

Et c’est une caractéristique importante des paraboles bibliques. Dans le texte sacré, nous voyons que beaucoup de personnes ne les comprirent pas lorsque le Christ les annonça. Parce que pour les comprendre, il faut utiliser le point de vue spirituel. Ce sont des allégories ou des symboles que le Seigneur Jésus nous a laissés pour comprendre Sa perspective sur la relation entre la Trinité Céleste et l’humanité.

Il est donc intéressant d’analyser la parabole du fils prodigue par parties et par moyen d’une foi intelligente.

Les êtres humains sont libres de choisir

Au premier moment, nous découvrons qu’il y a deux enfants et que l’un d’entre eux décide d’abandonner le père en emportant avec lui un héritage matériel.

Au moment où le Seigneur Jésus a raconté cette histoire, le fait de demander l’héritage à l’avance était un manque de respect extrême pour un fils. Par conséquent, par la loi juive, le père n’aurait pas à l’accorder à ce moment. Cependant, c’est ce qu’il a décidé de faire.

« Dieu est comme le père de cette parabole. C’est-à-dire qu’Il donne la liberté à l’être humain pour qu’il décide lui-même de ses propres chemins. Cependant, avec le libre arbitre, il récolte les conséquences de ses choix « , explique l’Évêque Edir Macedo, dans ses notes bibliques.

Comportement rebelle

Ensuite, le fils se rend dans un endroit éloigné, qui symbolise le « monde des péchés », dans le but de vivre en opposition à ce que son père a enseigné.

« C’est exactement ce que font ceux qui s’éloignent de la présence de Dieu », poursuit l’Évêque Macedo.

Le péché apporte la souffrance

Cependant, loin de son père, le jeune homme vit une vie d’amertume et de souffrance. Au point de vouloir manger la nourriture des porcs (Luc 15: 15-16).

« C’est l’illustration plus profonde du déshonneur et de l’humiliation causés par le péché chez l’homme », explique l’Évêque Macedo dans ses notes bibliques.

L’enfant retourne vers son père

À la fin de cette histoire, le jeune homme, fatigué de souffrir, décide de retourner chez son père.

De même, quiconque est éloigné de Dieu doit reconnaître qu’il a échoué et doit retourner dans les bras de Dieu pendant qu’il en a le temps. Ensuite, Il pardonnera et restaurera la vie de ceux qui ont le cœur brisé.

Nous voyons également que le père de cette parabole accueille son fils prodigue chaleureusement, avec amour et affection, symbolisant la volonté de Dieu pour l’homme. En d’autres termes, le Très Haut se précipite pour nous recevoir quand nous marchons vers Lui.

Le 27 janvier: Le jour des Retrouvailles

 Vous êtes éloigné de Dieu? Alors ne manquez pas l’occasion de revenir à Lui.

Le 27 janvier, dans tous les Centre d’Accueil Universel aura lieu le « Jour des Retrouvailles ».

Pour cette date spéciale, l’Évêque Edir Macedo a annoncé: « Quelle que soit votre religion ou votre église, cette invitation est adressée à tous. Nous ferons la plus grande concentration de foi de tous les temps. Nous allons avoir au Centre d’accueil Universel  ‘Les Retrouvailles’. C’est pour ceux qui un jour ont eu une expérience avec Dieu. Mais, qu’au fil des ans, ils ont été découragés et ont abandonné la foi. Vous aurez l’opportunité de retrouver le Seigneur Jésus.  »

Vous pouvez participer au Siège à Genève ou au Centre d’Accueil Universel le plus proche de chez vous.