La Sentinelle: Honorez-vous la mission à laquelle vous avez été appelé ?

D’elle dépend aussi le salut de votre âme. Comprenez mieux:

Lors d’une réunion tenue jeudi dernier (12), à l’église Universel du Brás, à l’est de São Paulo au Brésil, l’évêque Edir Macedo a fait prendre conscience aux pasteurs de la grande responsabilité de tous ceux qui prêchent la Parole de Dieu.

Comme Dieu le dit lui-même à travers le prophète Ézéchiel:

« Au bout de sept jours, la parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots: Fils de l’homme, je t’établis comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu écouteras la parole qui sortira de ma bouche, et tu les avertiras de ma part. Quand je dirai au méchant: Tu mourras ! Si tu ne l’avertis pas, si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa mauvaise voie et pour lui sauver la vie, ce méchant mourra dans son iniquité, et je te redemanderai son sang. Mais si tu avertis le méchant, et qu’il ne se détourne pas de sa méchanceté et de sa mauvaise voie, il mourra dans son iniquité, et toi, tu sauveras ton âme. » Ézéchiel 3:16

Il ne suffit pas de prêcher l’Évangile

 Les méchants sont tous ceux qui vivent dans le péché. La sentinelle, à son tour, est le serviteur de Dieu qui est chargé de prêcher la Parole.

Par conséquent, il est de la responsabilité de la Sentinelle d’avertir les pécheurs du danger de la mort éternelle s’ils ne se détournent pas de la mauvaise voie. Quand elle fait cela, bien que les méchants restent dans le péché et vont donc en enfer, la Sentinelle sera libérée de la culpabilité une fois qu’elle aura faite son travail.

D’un autre côté, si le serviteur de Dieu « veut élaborer un discours politiquement correct et ne pas alerter le pécheur, son sang sera demandé à la Sentinelle », prévient l’évêque Macedo.

Par conséquent, il ne suffit pas de prêcher l’Évangile et de vivre une vie juste, il faut aussi agir en faveur des méchants. C’est-à-dire, pour leur faire prendre conscience des conséquences de leur péché. Et ce devoir est envers tous les serviteurs de Dieu, quelle que soit leur position.

La pierre d’achoppement

Cependant, la responsabilité de la Sentinelle n’est pas seulement envers les pécheurs, mais aussi envers les justes, qui sont ceux qui pratiquent la Parole de Dieu:

« Si un juste se détourne de sa justice et fait ce qui est mal, je mettrai un piège devant lui, et il mourra; parce que tu ne l’as pas averti, il mourra dans son péché, on ne parlera plus de la justice qu’il a pratiquée, et je te redemanderai son sang. Mais si tu avertis le juste de ne pas pécher, et qu’il ne pèche pas, il vivra, parce qu’il s’est laissé avertir, et toi, tu sauveras ton âme. » Ézéchiel 3.20, 21

« Il peut s’agir d’un évêque, d’un pasteur, d’une ouvrière ou d’un ouvrier, d’un membre. Si même après avoir été averti, il reste dans l’erreur, les âmes qu’il a gagnées, tout le travail qu’il a accompli pendant tant d’années sera oublié et son âme ira en enfer, mais la Sentinelle qui l’a averti sauvera son âme. » Clarifie l’évêque.

École de la foi intelligente

 Participez ce mercredi à « l’École de la foi intelligente ». Au siège en Suisse, Rue de Genève, 96 – 1226 Thônex, la réunion aura lieu spécialement à 20 heures. Ou si vous préférez, participez dans un Centre d’Accueil Universel le plus proche de chez vous. Consultez les adresses ici.

Source: Universal