La Pentecôte, la Promesse de Dieu

Le Saint-Esprit a été répandu sur les premiers chrétiens, marquant ainsi le début de l’Église.

Selon la Parole de Dieu, au chapitre 2 des Actes des Apôtres, le Saint-Esprit a été répandu sur les premiers chrétiens, marquant ainsi le début de l’Église :

« Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » Actes 1.8

Les disciples du Seigneur Jésus, accomplissant Son ordre, ils se trouvaient à Jérusalem dans l’attente de la promesse, lorsque, étant réunis dans un même lieu, il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Et des langues leur apparurent comme du feu, et se posèrent sur chacun d’eux, et ils furent remplis de l’Esprit Saint et se mirent à parler d’autres langues selon l’Esprit, de sorte que tous ceux qui étaient dehors, des nationalités les plus diverses, les entendaient parler dans leur propre langue.

Le baptême du Saint-Esprit signifie la puissance, la force, le courage, la hardiesse et l’audace de vivre comme le Seigneur Jésus a vécu ici sur terre. Nous avons vu de nombreux chrétiens sincères faire un effort surnaturel pour maintenir leur vie dans le cadre du modèle biblique, en vain.

En effet, si avec le baptême du Saint-Esprit il n’est pas assez facile de vaincre les tentations et de garder un témoignage fidèle, imaginez sans lui ! Beaucoup essaient d’éviter les problèmes et les tentations, non pas par obéissance à la Parole de Dieu, mais pour fuir le mal, ou par peur de trébucher et de tomber.

Maintenant, si la peur est là, c’est qu’il y a un besoin d’une couverture de puissance, selon la promesse du Seigneur Jésus quand Il a dit :

« Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous… » (Actes 1.8)