La « mise à niveau » de l’esprit

Sachez ce qu’il faut faire pour que vous ne sentiez plus ce que vous ressentiez, ou que vous ne fassiez plus ce que vous faisiez

Nous prenons toujours les bonnes décisions quand elles sont basées sur les conseils que nous recevons de la Parole de Dieu ou de personnes qui nous influencent pour le bien. Mais le gros problème est de rester ferme dans la décision qui a été prise. En fait, demeurer est le défi du siècle parce qu’avec l’avalanche d’informations que l’homme reçoit, il est encouragé chaque jour à faire quelque chose de différent.

La plupart des gens sont disposés à grandir dans tous les aspects de la vie et prennent donc des décisions internes à leur sujet. Cependant, un autre stimulant arrive, et ces personnes finissent  par ce disperser dans une autre direction.

Je connais des gens qui ont commencé à lire des dizaines de livres et ne les ont jamais fini. D’autres qui commencent beaucoup de propos avec Dieu, mais très peu de fois ont réussie à aller jusqu’au bout. Sans parler de ceux qui vont aux cultes, et par la parole qu’ils entendent, décident de ne plus agir d’une certaine manière, mais il suffit de mettre les pieds hors de l’église, pour que tout redevienne pareil.

De tels cas n’indiquent pas que ces personnes n’étaient pas sincères, mais qu’elles n’ont pas subi le renouvellement de l’esprit, qui réalise la véritable transformation, comme l’enseigne la Bible.

Pour rester dans la décision que nous prenons et la paix que nous recevons, nous devons apprendre à gérer nos pensées et nos émotions. Ce sont nos pensées qui génèrent ce que nous ressentons, car tout ce que nous ressentons ou faisons a traversé nos esprits. Par conséquent, le chagrin ne commence pas dans le cœur, mais dans la pensée. Tout comme la gourmandise ne commence pas dans l’estomac, mais dans la tête. De plus, l’adultère ne commence pas dans le cœur ou par les hormones qui sont à fleur de peau, mais dès la première pensée de posséder cette personne.

Une fois la pensée acceptée, le sentiment sera généré et, avec cela, un comportement basé sur cette émotion viendra. Par exemple, vous avez blessé quelqu’un (j’espère que non !), mais cette blessure ne dure que parce qu’elle est nourrie lorsque vous vous souvenez de l’offense reçue. Le cœur continue de ressentir de la colère et de la haine parce qu’il est alimenté par des pensées. Si la personne refusait de penser et de ruminer ses souvenirs, sa décision de pardonner définitivement serait beaucoup plus facile !

Alors la pensée génère un sentiment; le sentiment génère un comportement; une fois que le comportement est installé, vous commencez à répéter les habitudes qui déterminent les résultats que vous avez aujourd’hui dans votre vie.

C’est pourquoi, une nouvelle année commence et une autre ce termine, et vous répétez le même cercle vicieux dans votre vie et vous restez frustré.

Bien que vous ayez entendu une parole forte, et que vous avez prit des annotations pour relire après, ou même pleuré lors de la réunion et battu le pied que cela changerait, si vous cessez de penser à cette parole, elle aura perdu sa force dans votre esprit et n’arrivera plus à vous motiver.

Nous sommes ce que nous pensons, c’est un fait !

Donc, pour que vous puissiez cesser de ressentir ce que vous ressentez ou de faire ce que vous faisiez, votre esprit doit être transformé.

 » Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.  » Romains 12: 2

 Le mot clé de ce verset est: « laissez Dieu transformer votre esprit »; « acceptez Ses pensées (la Bible) et soyez rempli de Son Esprit. » Ainsi, vous cesserez de vivre cette « vieillesse » de la vie, et vivrez chaque jour dans la nouveauté.

Quel échange extraordinaire, n’est-ce pas ?

Source: Núbia Siqueira