La jeunesse « sans problèmes » est la plus problématique du monde

La facilité d’accès aux biens et à la technologie et l’apparente absence de difficulté à obtenir quoi que ce soit dans la société actuelle, est venu créer un nouveau type de jeunes.

Ils paraissent simplement ne pas avoir de problèmes… Ce sont les jeunes de nos jours. Mais n’est-ce pas pour cette même raison qu’ils seront d’autres types de problèmes à gérer ?

Avec l’augmentation progressive du nombre de divorces, nous observons la croissance des familles monoparentales. Il existe des millions de parents célibataires, avec d’autres millions d’enfants à éduquer à leur charge, et très souvent sans qu’ils aient du temps ou de la disponibilité pour cela.

Très souvent, voués à leur propre sort ou avec une liberté supplémentaire, en comparaison aux générations antérieures, plusieurs jeunes sont très tôt soumis aux addictions, certaines apparemment plus inoffensives, comme les jeux vidéo, d’autres bien plus graves comme le tabac, la drogue et l’alcool.

Un autre aspect auquel plusieurs adolescents et jeunes sont confrontés tôt est leur sexualité, commençant leur vie sexuelle de façon précoce, sans comprendre le poids que ce facteur aura sur leur vie future.

La violence durant la phase de connaissance, le harcèlement, le manque d’auto-estime, le matérialisme et une obésité croissante dans cette tranche d’âge due à la prolifération de la restauration rapide, le manque d’exercice physique et de mise en place d’un style de vie sain dès leur plus jeune âge sont d’autres aspects qui préoccupent chaque fois plus la société.

Olavo était l’un de ces jeunes. Selon lui, il n’avait simplement pas de problèmes… même s’il était complètement vicié et sans aucune perspective d’un futur prometteur.

Source : Universal

2018-11-28T17:33:31+00:00