J’avais une grande tristesse

 

En raison de la séparation de mes parents, j’ai eu une enfance très triste et difficile. Je me sentais seule, abandonnée, j’avais très peur que ma mère meure et que je me retrouve sans personne pour s’occuper de moi. Pour surmonter ma tristesse pendant mon adolescence, j’allais dans des fêtes, dans des soirées et je buvais de l’alcool pour me sortir de cette situation, mais c’était pire.

Le moment est venu où je me suis mariée et où j’ai eu mes enfants, tout semblait aller bien, mais j’ai vu que je faisais une dépression. Je ne dormais pas, j’avais per de mourir, je pleurais beaucoup. Je ne voulais pas quitter la maison ni entrer en relation avec d’autres personnes.

Je suis venu au CDAU et j’ai commencé à participer aux chaînes de prière du vendredi pour ma délivrance. Avec le temps, toute la peur, la tristesse et la dépression sont parties, je suis complètement libérée. Aujourd’hui, je suis une personnes heureuse.

Mme Chislaine Gimenez