Mercredi : l’étude des 9 manifestations du fruit du Saint Esprit

Comprenez l’importance de cultiver avec persévérance Sa présence dans votre vie

Ce mercredi (10), au siège national et dans tous les temples du Centre d’Accueil Universel, l’étude des 9 manifestations du fruit du Saint-Esprit se poursuivra.

A cette date, en particulier, le deuxième fruit sera abordé : la joie.

« La joie, fruit du Saint-Esprit » :

La joie, en tant que fruit du Saint-Esprit, est absolument différente de la joie provoquée par le monde lui-même, car cette dernière, en tant que fruit de l’imagination humaine, à travers les plaisanteries, l’ivresse ou autres, est limitée dans le temps, comme un nuage qui passe et qui, après son passage, laisse souvent une traînée de tristesse et de douleur insupportables. Quant à la joie qui vient du Saint-Esprit, elle jaillit dans l’infini de notre cœur et dure pour l’éternité (extrait du livre  » Le Saint-Esprit  » de l’évêque Edir Macedo).

Lorsqu’une personne investit dans la recherche du Saint-Esprit, elle investit dans sa communion avec Dieu et dans son Salut spirituel.

Beaucoup de gens investissent tout leur temps dans la poursuite de conquêtes matérielles et de divertissements, mais cette vie terrestre est temporaire et n’arrive qu’une fois. Le Saint-Esprit, en revanche, vient sur ceux qui Le cherchent pour établir le Royaume de Dieu dans chaque personne.

  • « Ce mercredi (10), vous comprendrez la deuxième vertu du Saint-Esprit. Cette étude a déjà été donnée d’autres fois dans l’Église, mais en ces jours de tant de tromperies, de mensonges, de faux-semblants, de fake-news, comprendre vraiment qui a le Saint Esprit est devenu une question de survie spirituelle. Comme l’a dit Jésus :
  • « Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. » Matthieu 24:22
  • « Le niveau de tromperie a atteint un point tel qu’il est difficile, même pour les élus, de discerner. Cette étude s’adresse donc à tous, aussi bien à ceux qui veulent recevoir le Saint Esprit qu’à ceux qui L’ont déjà, mais qui savent qu’ils vivent dans un monde de tromperie et qu’ils ont besoin d’être très bien formés pour ne pas être trompés par les faux ‘saints esprits’ qui existent », a déclaré l’évêque Renato Cardoso.

Participez :

Saisissez l’occasion d’apprendre ce précieux enseignement de Dieu. Vous pouvez y participer au siège national, rue de Genève 96 – 1226 Thônex, ou au Centre d’Accueil Universel le plus proche (voir l’adresse ici).

Source : universal.org