Existe-t-il une différence entre un petit et un gros péché?

Le péché est la transgression commise par un homme, contre Dieu. L’idée de «petit» péché et de «gros» péché, de «péché léger» ou «lourd» est totalement fausse, car tous sont graves. Lorsqu’il n’y a pas de repentance pour l’attitude erronée adoptée, indépendamment de sa «taille», la conséquence est grave et éternelle.

L’Évêque Edir Macedo explique, dans son blog, que la manière dont le Très-Haut fait face à chaque faille, révèle qu’il en existe différents types et différents critères, mais que le péché est péché, dans n’importe quelle situation. «Si ce n’était pas ainsi, la Bible ne détaillerait pas ces fautes et leurs conséquences», affirme-t-il.

Le péché de David

L’un des cas de péché le plus connu, que la Bible relate, est celui du Roi David. David était déjà établi dans son royaume et avait de nombreuses victoires, mais pendant que les rois étaient avec leurs troupes, dans la guerre, il a préféré rester au palais et se reposer. L’oisiveté l’a mené à commettre l’adultère, ce qui a entraîné la grossesse de la femme d’Urie, son militaire le plus fidèle. Pour cacher son péché, David a menti, manigancé et enfin, il a ordonné la mort du soldat.

La vie d’Urie a coûté à David, la souffrance de toute sa famille: l’inimitié des enfants et même la mort de quatre d’entre eux, incluant celui qui était le fruit de l’adultère. David a cédé à la tentation de la chair et a péché. De plus, la repentance avait engendré le pardon, cela ne l’a pas exempté de récolter le mal qu’il a planté. Il est retourné vers le Très-Haut avec son esprit abattu et repenti. Il a obtenu la miséricorde et les problèmes ont cessés.

L’Autel, qu’il a déconsidéré en péchant, était maintenant l’unique Lieu où il trouverait le Salut.

Quelques années plus tard, David a vécu un moment de nombreuses réalisations personnelles et il se sentait grandi grâce à elles. Mais il semble qu’il n’avait pas appris des conséquences de la désobéissance. Il a donc échoué une fois de plus et a voulu mesurer sa force et connaître la taille de son armée.

Orgueilleux, il a déconsidéré que ses victoires venaient du Très-Haut.

Dans les deux occasions, David a trouvé le pardon de Dieu, car il s’est véritablement repenti. Les conséquences éternelles de ses actes ont été effacées, cependant les terrestres non.

La différence entre ces deux péchés de David est que le premier a été commis par faiblesse charnelle, lorsqu’il a cédé à la tentation. Le second a été spirituel, en croyant plus en la force de son propre bras, qu’en la Providence Divine.

À n’importe quel moment, les opportunités de pécher surgissent, elles viennent pour tout le monde, mais nous devons nous rappeler que le péché est une rébellion contre Dieu, principalement lorsqu’il est commis par des personnes qui connaissent Ses Paroles. L’Évêque Edir Macedo souligne que, «même si les yeux humains ne voient pas ou ne le qualifie pas comme étant grave, un péché est un péché, peu importe son intensité.»

Je ne peux pas faire d’erreur?

Nous ne sommes pas parfaits. Nous avons déjà tous péché et nous péchons. Cependant, il y a une différence entre commettre un péché et se repentir de celui-ci et commettre un péché et ne pas s’en repentir.

L’être humain est faillible et c’est pourquoi, il est nécessaire de vivre dans la dépendance de Dieu, qui est parfait. Pour celui, qui vit dans le péché, l’Évêque Macedo oriente à prendre trois attitudes: voir le péché, le confesser et le détester.

Et n’oubliez pas: sans repentance, il n’y a pas de rédemption.

Source: Universal.org