Écoutez la voix qui vous fait vaincre

Dans notre vie quotidienne, trois voix nous parlent. Écoutez celle qui vous emmène à Dieu

Ceux qui veulent prospérer par la foi – qui est le moyen d’avoir une stabilité dans chaque conquête – doivent comprendre que même les alliés de Dieu rencontreront des difficultés. Comme les héros de la foi du passé, qui ont traversé de nombreuses luttes pour atteindre leurs objectifs.

Par exemple, lorsque le peuple d’Israël s’est tenu devant la mer Rouge, le Seigneur était avec eux, et parce qu’ils avaient confiance, la mer s’est ouverte. Lorsque Daniel a été jeté dans la fosse aux lions, Il était présent. Et parce que Daniel avait confiance, il est parti indemne. « Ce n’est pas parce que j’ai des problèmes que le Père n’est pas avec moi. Au contraire, c’est précisément à ce moment de besoin qu’il se manifeste », dit l’évêque Leandro Zangarini.

Mais le même Dieu qui a agi dans le passé est toujours vivant et agit dans le présent. Il travaille en toute circonstance et peut faire de grandes choses, lui donner des idées, des inspirations, une direction, être son guide, quelle que soit la situation. Mais la question est : êtes-vous prêt à écouter sa voix ?

Dans notre vie quotidienne, il y a trois voix qui nous parlent. En fonction de ce que vous écoutez, vous réussirez ou vous perdrez. Voyez ci-dessous ce sont lesquelles :

La première est la voix des problèmes

Il y a des gens qui regardent la situation en disant que, humainement parlant, il est impossible de vaincre. Ils se voient entourés de difficultés, ils se désespèrent, ils sont bombardés de pensées négatives.

« Mais le vrai problème, ce n’est pas ce coup de vent qui vous parle, mais que vous l’écoutez, que vous êtes d’accord avec lui. Comprenez, si Jésus est dans votre bateau, comment pouvez-vous désespérer ? Il n’a jamais perdu une bataille, pourquoi une telle inquiétude », a interrogé l’évêque lors de la conférence du Congrès pour le Succès.

La deuxième voix est celle des hommes

La plupart du temps, les gens qui vous entourent sont aussi un problème. S’ils sont découragés, ils veulent généralement que vous le soyez aussi. Ils pensent que leur bateau va couler et ils veulent que vous pensiez la même chose.

Il faut donc faire attention à « ce que vous entendez, ne le laissez pas entrer, sinon vous serez bientôt comme eux. Lui être fidèle ne signifie pas que vous n’allez pas affronter les tempêtes. Il continue a être avec vous, il vous inspire, renforce, conduit et ne laissera pas le bateau couler », a-t-il appelé.

La troisième et plus forte voix est celle de Dieu

Si vous entendez la voix des problèmes ou des gens, votre bateau (la vie) va couler. Mais si vous entendez la voix du Très-Haut, quoi qu’il arrive, vous arriverez là où vous voulez aller.

« Écoutez, soyez connecté à la Parole de Dieu, absorbez sa direction quotidiennement. S’il dit que vous atteindrez votre but, même si tout s’écroule, croyez-le. N’abandonnez jamais votre foi et votre confiance, car la tempête passera et il y aura un grand calme », conclut l’évêque.

Participez aux conférences du Congrès pour le Succès qui ont lieu chaque lundi au siège à Genève. Les heures d’ouverture sont 10h, 15h et 19h30.

Vous pouvez également vous rendre dans un Centre d’Accueil l’Universel le plus proche. Trouvez l’adresse ici.

Source: universal.org