Dis-moi qui tu fréquentes…

« Celui qui fréquente les sages devient sage, Mais celui qui se plaît avec les insensés s’en trouve mal. » (Proverbes 13 : 20)

Choisissez bien ceux que vous fréquentez. Il est évident que nous devons côtoyer quotidiennement tout type de personne et que nous ne devons être impolis avec personne. Toutefois, ce n’est pas de cela dont parle le verset d’aujourd’hui. « Fréquenter » et « se plaire » font référence à des attitudes constantes. Le compagnon est celui que vous choisissez d’avoir toujours avec vous.

Les compagnies donnent des conseils ou font des commentaires qui peuvent vous influencer. Si vous fréquentez des personnes négatives, cette négativité vous contaminera fatalement. Si vous fréquentez des personnes de foi, votre foi sera assurément avivée. Vous devenez la somme des voix qui sont autour de vous. Si les voix sont des voix de doute, vous serez contaminé par ce doute.

Si vous côtoyez des personnes habituées à juger les autres, habituées à exercer les mauvais yeux, tôt ou tard vous aussi jugerez les autres et commettrez des injustices. Chaque jour, vous vous nourrissez des paroles que vous entendez. Si ces paroles sont négatives, de doute, de malice, de méfiance, vous vous remplirez des détritus qu’elles apportent et, bientôt, ces déchets déborderont.

Cependant, si votre compagnie constante est la Parole de Dieu et l’Esprit de cette parole, vous vous nourrirez de la Parole, vous vous remplirez de la justice et la miséricorde de Dieu et la sagesse débordera. Le contact avec des personnes qui ont le même Esprit ne fera que renforcer cela.

Choisissez très bien ceux que vous fréquentez. Les compagnies peuvent influencer aussi bien pour le bien que pour le mal. 

Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo