Contamination

« Ce qui sort de l’homme, c’est ce qui souille l’homme. Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme. » (Marc 7 : 20-23)

Le cœur produit les pires venins. Toute ce qu’il y a de pire dans ce monde prend son origine dans le cœur humain. Quiconque s’inquiète des pratiques religieuses et trouve plus important de ne pas faire ceci ou cela mais persiste à laisser son cœur libre de conduire sa vie ne sait pas dans quel piège il est en train de tomber.

Quiconque tente de s’affermir dans la foi uniquement en prenant soin de maintenir une apparence chrétienne tombera tôt ou tard. Le cœur est la matrice de tout ce qui contamine l’homme. Le cœur est le centre des émotions, des sentiments. Il est inconstant, il est rebelle, il est corrompu. Si vous n’arrivez pas à dominer vos émotions, elles domineront votre vie. Et si elles dominent votre vie, vous êtes perdu.

Contrairement à ce que prêche le monde, suivre son cœur est la pire bêtise que quelqu’un puisse faire. « Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier ?

En se dirigeant d’après ta parole. »(Psaumes 119 : 9) Ce conseil ne s’adresse pas seulement aux jeunes. Se diriger d’après la Parole de Dieu est le moyen le plus sûr de se maintenir pur et, par conséquent, sauvé. Peu importe votre âge.

Si vous voulez vous contaminer avec ce qu’il y a de pire dans ce monde, suivez votre cœur. Si vous voulez rendre pur votre sentier, pratiquez la Parole de Dieu.

 Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo