Comprenez la différence entre le baptême d’eau et le baptême du Saint-Esprit

Les deux, cependant, sont indispensables pour le cheminement de la vie chrétienne

La Bible, dans le livre des Actes 8:9-23, indique clairement que la personne qui accepte le Seigneur Jésus comme Seigneur et Sauveur doit passer à la fois par le baptême d’eau et le baptême du Saint-Esprit. Car les deux sont indispensables au développement de la foi et à la marche chrétienne

Toutefois, elle fait également apparaître clairement la différence entre les deux, ainsi que leurs objectifs.

Le passage nous dit qu’un homme nommé Simon, qui était un magicien et trompait les gens, après avoir entendu Philippe prêcher sur le Royaume de Dieu, a cru et a décidé de se faire baptiser dans les eaux. D’autres personnes aussi se sont repenties de leurs péchés et ont accepté le baptême d’eau.

Le Baptême de l’eau résout votre passé

C’est le but du baptême d’eau, explique l’évêque Adilson Silva : « Le baptême d’eau résout votre passé. Ainsi, lorsque vous quittez le baptême, tant que le baptême a été fait avec sincérité, que la décision de la personne qui a été baptisée a été prise par repentance, une nouvelle créature sort ».

« Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean. Ceux-ci, arrivés chez les Samaritains, prièrent pour eux, afin qu’ils reçussent le Saint-Esprit. Car il n’était encore descendu sur aucun d’eux; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit. » Actes 8.14-17

Pierre et Jean ont reçu l’information que grâce à l’œuvre de Philippe, beaucoup s’étaient repentis et avaient accepté le baptême d’eau. Ils sont donc allés là-bas pour prier que ces personnes soient également baptisées du Saint-Esprit.

« Lorsque Simon vit que le Saint-Esprit était donné par l’imposition des mains des apôtres, il leur offrit de l’argent, en disant: Accordez-moi aussi ce pouvoir, afin que celui à qui j’imposerai les mains reçoive le Saint-Esprit. » Actes 18-19

Sans repentance, le baptême d’eau n’a aucune valeur

En d’autres termes, nous avons réalisé que Simon ne s’était pas vraiment repenti de ses erreurs, car il voulait utiliser le Don de Dieu pour se promouvoir, comme il le faisait avec sa magie. Par conséquent, son baptême d’eau n’avait aucune valeur.

« Mais Pierre lui dit: Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s’acquérait à prix d’argent ! Il n’y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton coeur n’est pas droit devant Dieu. Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton coeur te soit pardonnée, s’il est possible; car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l’iniquité. » Actes 8.20-23

« C’est-à-dire que même après avoir été baptisé dans l’eau, il a commis ce que Pierre a appelé l’iniquité. L’iniquité est le péché projeté, c’est quand on projette consciemment de pécher », explique l’évêque Adilson.

Il doit y avoir la mort et la résurrection

Malheureusement, c’est exactement ce qui arrive à de nombreuses personnes dans les églises. Ils ont été baptisés dans les eaux, mais le baptême n’était pas valide, car ils sont alors revenus aux mêmes pratiques pécheresses qu’auparavant.

Cependant, le but du baptême d’eau est de résoudre le passé d’une personne et de la faire devenir une nouvelle créature. Le problème est donc que, après pour se maintenir sauvée, elle doit rester propre, loin du péché. C’est donc là qu’intervient la nécessité du baptême du Saint-Esprit, car c’est Lui qui nous donne les conditions pour surmonter les luttes, les persécutions, les tentations, les tribulations et tout ce que le diable essaie d’utiliser pour nous faire abandonner la foi et revenir dans le monde.

Le baptême du Saint-Esprit résout votre avenir

« Si la personne sortait des eaux et mourait 10 secondes plus tard, elle n’aurait pas besoin du Saint-Esprit. C’est comme le voleur de la croix qui s’est repenti au moment de sa mort. Mais si, après avoir été pardonné, il avait eu la chance de sortir de la croix, pour pouvoir aller de l’avant, il aurait dû recevoir l’Esprit Saint, car sans Lui, il n’y a pas moyen de vaincre le monde. Etre baptisé du Saint-Esprit, c’est être 24 heures sur 24 avec l’esprit en fusion avec l’esprit de Dieu, c’est être rempli des pensées de Dieu », explique l’évêque.

Par conséquent, si vous avez des doutes sur le fait que vous avez reçu ou non le Saint-Esprit, c’est que cela ne s’est pas encore produit. Car il est impossible que le Saint-Esprit vienne sur une personne et elle ne peut se souvenir du jour et de l’heure où cela s’est produit. « Il est l’Esprit de Foi et quand Il vient, Il apporte une certitude absolue que Dieu est avec vous. Et quand cela se produit, il y a une joie dans l’âme, un plaisir, une volonté de rire et de pleurer en même temps pour savoir qu’un trésor incalculable a été placé dans un vase d’argile », souligne-t-il.

A partir de ce moment, vous ne dépendrez plus jamais de la prière de personne, car le Saint-Esprit vous guidera 24 heures sur 24 et vous serez forts et préparés pour un autre baptême : celui du feu.

Le Jeûne de Daniel

Si vous souhaitez être guidé par le Saint-Esprit 24 heures sur 24, participez au Jeûne de Daniel, qui a commencé le 2 août dernier et se terminera le 23 août. C’est une occasion unique pour ceux qui souhaitent être scellés par le Saint-Esprit ou être renouvelés par Lui.

Source: universal.org