Compliment dangereux

« Le creuset est pour l’argent, et le fourneau pour l’or, ainsi l’homme, pour la bouche qui le loue. » (Proverbes 27 : 21 FRDBY)

Dieu veut être glorifié dans votre vie. Ses promesses sont de grandeurs, de prospérité, de bénédictions sans mesure, de vie abondante, de sagesse, etc. Ainsi, il faut s’attendre non seulement aux persécutions, mais aussi aux compliments et à l’admiration. Ces derniers sont, bien souvent, plus dangereux que les moments de tribulations. Car, dans la tribulation, dans la persécution, celui qui est de la foi se place naturellement dans la dépendance de Dieu, car il ne peut compter sur personne.

Cependant, dans les moments où il est complimenté, le cœur humain peut s’enorgueillir. L’ego enflé est dangereux. Sans s’apercevoir, la personne oublie Dieu et se met à croire qu’elle est digne d’honneur et de gloire. Elle se met à accepter d’être glorifiée au lieu de glorifier Dieu.

N’oubliez jamais d’où Dieu vous a retiré. N’oubliez jamais que ce qu’Il vous a donné vient de Sa fidélité. N’oubliez jamais votre position. Conquérant, aux yeux des hommes. Serviteur, aux yeux de Dieu. Vous pouvez vous réjouir du fruit de votre travail et de votre effort, mais ne permettez pas à l’orgueil de remplir votre cœur. Encore un conseil :

« Garde-toi d’oublier l’Éternel, ton Dieu, au point de ne pas observer ses commandements, ses ordonnances et ses lois, que je te prescris aujourd’hui. Lorsque tu mangeras et te rassasieras, lorsque tu bâtiras et habiteras de belles maisons, lorsque tu verras multiplier ton gros et ton menu bétail, s’augmenter ton argent et ton or, et s’accroître tout ce qui est à toi, prends garde que ton cœur ne s’enfle, et que tu n’oublies l’Éternel, ton Dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude ». (Deutéronome 8 : 11-14)

Restez humble.

Source : livre – “O Pão Nosso para 365 dias”, de l’Évêque Edir Macedo