Apprenez pourquoi rester à l’écart des mauvaises nouvelles peut vous aider

Au milieu du chaos dans lequel vit le monde, une désintoxication est nécessaire. Comprenez

Surtout en cette période de pandémie, où les gens passent plus de temps à la maison, il devient presque impossible de ne pas être en contact avec une quelconque nouvelle, qu’elle soit bonne ou mauvaise. 

À chaque émission d’information, un décompte des décès, une explication de la situation sociale et économique sont présentés. Avec cela, les nouvelles ont pris une grande partie des journées de la plupart des gens.

Cependant, les mauvaises nouvelles peuvent causer de grands dommages à notre santé mentale. Alliée au moment où nous vivons, il devient de plus en plus difficile de se maintenir en bonne santé.

Dans son blog personnel, l’évêque Renato Cardoso a souligné que la société vit « une période où il n’y a jamais eu autant d’informations disponibles que maintenant. » Cette information, selon l’évêque, peut être bonne, mais elle peut aussi être très nuisible.

« Vous êtes le résultat de ce que vous laissez entrer dans votre esprit, pourquoi ? Parce que ce qui entre dans votre esprit forme vos pensées. Et vos pensées sont ce que vous utilisez pour prendre vos décisions. Et vos décisions vous amènent à agir. Et vos attitudes deviennent des habitudes et entraînent des conséquences qui façonnent votre vie », a-t-il expliqué.

Ces informations, selon l’évêque, occupent l’esprit humain, qui est précisément le lieu où Dieu parle. Par conséquent, en se tenant à l’écart des informations, les êtres humains peuvent plus facilement entendre la voix de Dieu.

« Dieu ne parle pas dans le sentiment, Dieu parle dans l’esprit, dans nos pensées. Mais si votre esprit est occupé par une foule d’informations, comment allez-vous entendre la voix de Dieu ? Comment ? Voilà donc la raison du Jeûne de Daniel », a déclaré l’évêque.

Il est donc essentiel de procéder régulièrement à une désintoxication de l’information afin de pouvoir se concentrer uniquement sur la voix du Très-Haut.

Le Jeûne de Daniel

C’est pourquoi, depuis dimanche dernier, le 21 mars, ceux qui désirent le Saint-Esprit se consacrent à Le recevoir, dans le cadre du Jeûne de Daniel. Le but est l’occasion de se rapprocher encore plus de Dieu, car les participants renoncent à l’information et à tout autre divertissement profane afin d’accroître leur communion avec Dieu.

Cet objectif est basé sur le chapitre 10 du livre de Daniel dans la Bible. Il décrit la décision de Daniel de rechercher la sagesse, la compréhension et la faveur de Dieu pendant 21 jours.

« Le jeûne consiste à éliminer les distractions, la pollution audio-visuelle qui nous empêche d’entendre la voix de Dieu et de mieux comprendre ce qu’il veut nous dire ; alors, vous allez supprimer de votre vie toutes les activités superflues et inutiles qui détournent votre attention de la voix de Dieu… », a clarifié l’évêque Renato. 

Participez

Si vous désirez être renouvelé ou recevoir l’Esprit du Très-Haut dans votre vie, participez au Jeûne de Daniel. Pendant cette période, renoncez aux informations, à la musique et aux divertissements profanes et concentrez-vous sur la recherche et la satisfaction de Dieu. 

Mais, attention ! Il ne suffit pas de se déconnecter des informations et de ne pas se connecter au Très-Haut.

Par conséquent, pendant cette période, consacrez-vous avant tout à vous nourrir de la Parole de Dieu, suivez les réseaux sociaux officiels du Centre d’Accueil Universel (Facebook, Instagram et Youtube), le blog de l’évêque Edir Macedo, consommez les contenus édifiants disponibles sur le portail cdau.ch et profitez des matériels que l’on peut trouver sur Univer Video.

Source: universal.org