Apocalypse: le froid et la chaleur extrêmes annoncent la fin du monde

Ce que la Bible dit au sujet du changement climatique

Le mois de janvier a enregistré des records de températures positives et négatives dans différentes parties du monde. Au Brésil, des personnes sont décédées et sont tombées malades du à la chaleur extrême. Aux États-Unis, le froid insupportable a fait des centaines de victimes.

Le quartier de Santa Cruz, à Rio de Janeiro, enregistrait 38,8ºC, avec une sensation thermique de 46ºC. Pendant ce temps, la ville de Ponsford, aux États-Unis, marquait -54 ° C. La sensation était de -60 ° C.

Selon la chaîne de nouvelles locale CNN, plus de 216 millions d’Américains ont été touchés par le froid. Les villes ont perdu leurs approvisionnements alimentaires en raison des dégâts causés au transport, de nombreux citoyens sont tombés malades et au moins 20 sont morts.

Des variations climatiques insupportables se produisent dans diverses régions du monde. En Australie, par exemple, même les animaux comme les poissons, les chevaux et les chameaux meurent  pour ne pas pouvoir supporter des températures élevées.

Date de péremption, qui s’expire

Lors d’une conférence sur « L’étude de l’Apocalypse », l’Évêque Renato Cardoso a souligné que des signes tels que chaleur et froid intenses, tsunamis, tremblements de terre et autres avertissements de la nature ne font que prouver ce que le Seigneur Jésus avait annoncé il y a longtemps: que nos jours sur la planète sont comptés.

« S’il y a une chose sur laquelle la communauté scientifique s’accorde, c’est que la planète Terre a une date d’expiration », a déclaré l’évêque. « Astronomes, biologistes, physiciens, géologues, scientifiques nucléaires, agronomes, entre autres. Tous projettent les possibilités et les probabilités d’événements qui peuvent définitivement mettre fin à la vie sur la Terre.  »

L’évêque a également souligné le passage biblique qui dit:

« Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Et sur la terre, il y aura de l’angoisse chez les nations qui ne sauront que faire, au bruit de la mer et des flots, les hommes rendant l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre; car les puissances des cieux seront ébranlées. » Luc 21: 25-26

Les changements brusques et inattendus de la température sur la planète sont dus au réchauffement de la planète, qui subit des attaques plus intenses des rayons solaires. La fusion des couches polaires provoque des changements dans les mers.

 Et même le froid des États-Unis était intensifié non pas par le vent glacial, courant à cette époque de l’année, mais par une masse d’air chaud qui ne devrait pas être là, a trouvé le front froid et l’a rendu instable.

« Toutes les circonstances existent déjà pour que ces catastrophes et d’autres se produisent », a déclaré l’évêque.

Et l’une des plus grandes probabilités avancées par les spécialistes concerne précisément les changements environnementaux. Selon les recherches, la planète continue de chauffer de plus en plus, ce qui provoque non seulement la chaleur intense dans certaines régions, mais également le froid insupportable dans d’autres.

« La conclusion des scientifiques est que notre planète peut à tout moment cesser d’exister ou devenir inhabitable », a déclaré l’évêque.

Comme le dit le Livre Saint, la Fin des Temps apportera de grandes catastrophes sur la Terre.

« L’être humain doit trouver un autre endroit où vivre », a expliqué l’évêque. « Mais cet endroit n’est pas une planète lointaine, comme Mars, où les scientifiques veulent aller, mais le » Nouveau Ciel et la Nouvelle Terre « . Le salut éternel réservé à ceux qui croyaient au Seigneur Jésus et ont vécu leur vie dans l’obéissance à Ses paroles.  »

Source : Universal.org