vous n'avez aucune excuse

abraao

ABRAHAM N’A RIEN FAIT AU HASARD, À CHAQUE PAS DONNÉ, DANS TOUS CES DÉCISIONS … EN FAIT, IL Y AVAIT UNE LOGIQUE DÉRRIÈRE SES ACTIONS ET CETTE LOGIQUE ÉTAIT LA LOGIQUE DIVINE

«  L’Eternel dit à Abram, après que Lot se fut séparé de lui: Lève les yeux, et, du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident;  car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours. Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre, en sorte que, si quelqu’un peut compter la poussière de la terre, ta postérité aussi sera comptée. Lève-toi, parcours le pays dans sa longueur et dans sa largeur; car je te le donnerai. » (Genèse 13 :14-17)

Dieu n’a pas donné toute cette terre à Abraham « gratuitement ». En plus des constants sacrifices présentés par Abraham, Dieu l’a ordonné de « parcourir la terre », c’est-à-dire : il devait arriver, physiquement, à tous les lieux que Dieu lui avait montré et qu’Il avait promis de lui donner à lui et à toute sa descendance, là où « il mettrait la plante de ses pieds ».

Cela exigeait :

  • L’effort de déplacer tous ses biens et les personnes qui l’accompagnaient ;
  • Affronter des dangers pendant ces voyages-là ;
  • Affronter des ennemis et vivre une vie nomade.

Tout cela, malgré le fait que tout être humain cherche précisément la sécurité et le confort tout au long de sa vie. Toutes les personnes cherchent un bon endroit pour s’y établir, acheter une belle maison confortable et y demeurer jusqu’à la fin de ses jours, en paix et tranquilles.

Abraham a aussi renoncé à cela, et a vu ses proches, concubines, parents, amis et serviteurs mourir au long du chemin et être enterrés à plusieurs endroits, sans qu’il ait une demeure fixe.

Celle-ci est aussi la vie du Pasteur du Centre d’Accueil Universel, une vie constituée des sacrifices que nous faisons, comme l’a fait Abraham, ainsi comme le fait l’Evêque Macedo et nous tous que faisons partie de cette tribu nomade, choisie par Dieu.

Durant ce temps qu’Abraham allait et parcourait la terre pour la posséder, les personnes qui allaient et demeuraient avec lui devenaient toujours plus fortes, formant, s’organisant dans un peuple, s’unissant chaque fois plus entre eux-mêmes.

J’attire toujours l’attention sur cette réflexion, sur ces versets, que nous lisons à plusieurs reprises et que nous inspirent autant.

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *