Message

La Discipline dans le Royaume de Dieu

 

Le Royaume de Dieu est fait de parfaite discipline. L’Église, comme le Corps du Seigneur Jésus-Christ, Qui est La Tête, est formée par ceux qui sont nés de l’Esprit de Dieu. Ce corps est harmonieux, parce qu’il fonctionne parfaitement. Il existe en lui la discipline ordonnée par la définition de chacun de ses membres. Chacun d’eux, est extrêmement important et occupe sa place, fonctionnant, harmonieusement, en plein accord avec La Tête. C’est le Royaume de Dieu.

La véritable Église Spirituelle, n’est pas l’institutionnelle, elle fonctionne de manière similaire au corps humain. Lorsque l’aliment est apporté à la bouche, les dents font l’œuvre de mastication, les enzymes sont produites dans l’estomac, le préparant pour recevoir l’aliment. Après avoir fait son travail dans le processus de digestion, le bol alimentaire est alors mené à l’intestin, où le corps retient ce dont il a besoin, cela suit vers le sang et ce qui n’est pas bon est expulsé. Tout fonctionne dans la plus grande perfection.

Toutefois, en ingérant un aliment, qui n’est pas bon ou qui est nuisible à la santé, à plusieurs reprises, la personne a une douleur de tête et l’envie de vomir. C’est le corps, qui est en train de rejeter cet aliment, parce qu’il lui est étranger.

Ainsi est l’Église de Jésus. Il existe, également en elle, la discipline. Lorsqu’une personne de l’institution église ne vit pas au sein de cette harmonie, elle compromet le bien-être du corps. Surtout, lorsqu’elle a, en elle-même, une révolte, un mauvais sentiment, que cela soit, une rancœur, une amertume, parce qu’elle a été prétendument lésée par une injustice. Tôt ou tard, elle sera expulsée par le propre corps. Lorsque la discipline est brisée, le corps tout entier souffre. C’est pourquoi, la discipline harmonieuse au sein de l’église est d’une importance fondamentale pour nous.

Lorsqu’on parle de l’Église du Seigneur Jésus, nous nous référons au Corps de Jésus. Le Corps du Seigneur est discipliné et travaille en harmonie. Lorsqu’un organe dit amen, tous concordent entre eux. Il n’y a aucune distinction, tous sont importants, car ils font partie du Corps.

Chacun occupe un espace dans ce Corps. Et si au milieu de lui, il y a un élément nuisible à cette harmonie, qui provoque ce trouble, il est étiqueté d’élément séparateur, qui apporte l’amertume et la propage aux autres. Et pour restaurer cette harmonie, il doit être expulsé, étant un corps étranger. Il ne peut pas rester, parce qu’il va faire du mal à tout le Corps. D’ailleurs, la Tête, qui est le Seigneur Jésus, sent aussi lorsqu’à l’intérieur de Lui, de Son Corps, un élément est en train de faire du mal.

Ainsi est l’Église. Il ne peut y avoir aucune considération lorsqu’un corps étranger compromet le Corps de Christ. Pouvons-nous considérer un élément nocif au parfait fonctionnement du Corps, parce qu’il a une famille, il a plusieurs années d’église, etc.? Notre obligation est d’expulser ce mal et de le dénoncer aux supérieurs pour qu’ils prennent les mesures nécessaires. Est-ce une injustice?

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.