Femmes pas si belles que ça

Aujourd’hui je vais vous raconter l’histoire d’une jeune femme qui s’appelait Esther. Elle était orpheline, immigrée, sans expérience et seule. Elle “avait tout” pour être rebelle, culpabiliser Dieu et tous autour d’elle, mais elle ne l’était pas, au contraire, elle était une jeune femme qui craignait Dieu.

Elle a été élevée par son oncle, après le décès de ses parents, elle s’est humblement soumise à lui comme si elle était sa fille. Mais à cette époque le roi voulait se remarier, et il a pris toutes les jeunes femmes vierges de son royaume dans son palais, afin de choisir une seule pour devenir la reine.

Lorsqu’elle fut emmenée au palais, Esther a conquis tout le monde à son arrivée. Elle était le genre de personne que vous aimez gratuitement… Sa beauté n’était pas limitée à la beauté physique, comme les autres demoiselles et pour cette raison elle a été choisie parmi des centaines pour se marier avec le roi.

Sa beauté était différente des autres jeunes – c’était une beauté intérieure. Savez-vous de quoi s’agit?

Lorsque la jeune femme a cette beauté intérieure, elle attire l’attention. Mais pas une mauvaise attention, celle que les autres filles reçoivent, mais une attention qui inspire l’admiration.

Les filles, si nous voulons faire la différence, au lieu de rester des heures dans un gymnase, ou de dépenser tout l’argent dans les chirurgies esthétiques et traitement pour ceci et cela, travaillons sur notre intérieur.

N’importe quelle femme peut être belle à l’extérieur, mais la femme qui est belle de l’intérieur vers l’extérieur est rare, celle-ci oui, elle fait la différence.

Réfléchissons au sujet de ce verset:

«Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d’or, ou les habits qu’on revêt…»

Cela veut dire, ce n’est pas que c’est mauvais de prendre soin de son apparence, mais la véritable beauté n’est pas dans la coiffure, dans les accessoires ou dans les looks.

«Mais la parure intérieure et cachée dans le coeur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu.»

Combien de femmes qui sont tellement belles deviennent laides à cause de leur mauvais comportement… Des femmes nerveuses, qui répondent, qui insultent, qui créent des confusions, qui se disputent, cherchent la vengeance, crient, sont rebelles, autoritaires…

«Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en Dieu, soumises à leurs maris, comme Sara, qui obéissait à Abraham et l’appelait son seigneur. C’est d’elle que vous êtes devenues les filles, en faisant ce qui est bien, sans vous laisser troubler par aucune crainte.» 1 Pierre 3: 3-6`

Voilà les filles, la beauté qui vient de Dieu n’est pas à la mode. Attention pour ne pas être belle aux yeux de ce monde et horrible aux yeux de Dieu et de ceux qui vous connaissent.

 

 

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *