Le film « Rien à Perdre » est aussi un succès dans les prisons brésiliennes

Le film « Rien à Perdre », qui raconte la vraie histoire de l’évêque Edir Macedo, a été un succès public dans tout le pays.

Depuis son extrait, plus de 6 millions de personnes ont déjà assisté au film. Des célébrités, des personnes anonymes, des personnes âgées, des jeunes et même les indiens ont eu l’opportunité de connaître l’histoire de l’apparition de l’Universel et de la vie du protagoniste.

L’opportunité d’assister au film a aussi été donnée à ceux qui vivent actuellement derrière les barreaux. Récemment, des volontaires du groupe Universel dans les Prisons (UNP), ensemble avec le projet « Cinéma Solidaire » – qui emmène le film « Rien à Perdre » dans les prisons, les communautés isolées, les orphelinats et les maisons de repos -, ont monté une structure comme celle d’un cinéma dans les prisons masculines et féminines de Belo Horizonte (Minas Gerais), Rio de Janeiro, Fortaleza (Ceará), São Paulo, Distrito federal et  à Vila Velha (Espírito Santo), afin que tous les détenus puissent assister au film.

Plus de 1500 de détenus de ces lieux ont assisté au film, avec le droit aux pop-corn, aux boissons rafraîchissantes, aux rires et beaucoup d’émotion.

UNP : Un travail évangélique de foi

Depuis plus de trois décennies, l’Universel réalise un travail d’évangélisation dans les unités pénitentiaires de plusieurs parties du Brésil, avec l’objectif d’apporter à ceux qui vivent derrière les barreaux un appui social et spirituel, et aussi de l’aide aux familles des détenus.

Source: Universal.org

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *