Comment réagir face aux persécutions ?

 

Les persécutions sont inhérentes à la vie de tous ceux qui décident d’assumer la foi au Seigneur Jésus et vivre en accord avec Sa Parole. Lui-même nous a alerté, mais Il nous a aussi conforté à leur sujet.

« Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux ; car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous. » Matthieu 5:11-12

Selon l’Évêque Edir Macedo, ce sujet est d’une extrême importance pour le maintien de la foi, c’est pour cela qu’il a fait en sorte de parler à ce sujet, durant la Parole Amie transmise récemment par la Rede Aleluia.

Selon lui, la personne qui a la foi en Dieu a le pouvoir de communication directe avec le Très-Haut, mais malheureusement, plusieurs ont perdu ce canal de communication avec le Créateur parce qu’elles ne supportent pas les persécutions et par conséquent, elles abandonnent la foi. « Peu sont ceux qui résistent aux avalanches des injustices, calomnies, mensonges, injures et diffamations à cause de la foi au Seigneur Jésus », commente l’Évêque.

Cependant, il souligne que c’est exactement pour ces personnes que le Seigneur Jésus a laissé ces paroles. « Jésus n’a pas exagéré lorsqu’Il a parlé de la grandeur de notre récompense dans le ciel. Pour qu’Il dise qu’elle est grande, c’est parce que c’est quelque chose de si sublime que notre pensée n’arrive pas à la concevoir » souligne l’Évêque.

Pour que cela soit encore plus clair pour les auditeurs, l’Évêque a lu ce qu’il a écrit au sujet de ce verset dans l’édition de la Saint Bible qui contient ses commentaires de foi :

« Les persécutions contre les choisis de Dieu ont toujours existé et existeront toujours tant que nous serons dans ce monde. Il y a ceux qui souffrent dans cette vie à cause des mauvais choix qu’ils ont fait et à cause des chemins erronés qu’ils ont choisi de prendre. Il n’y a aucun honneur à souffrir à cause des erreurs commises, car cela est le fruit qui a été semé. Cependant, souffrir à cause de la foi au nom du Seigneur Jésus est un grand privilège. »

C’est pour cela qu’au lieu de s’attrister, de se lamenter ou d’essayer de se défendre, nous devons nous réjouir, affirme l’Évêque. « Si les personnes sont injustes envers vous, parlent mal de vous et vous regardent de travers, rendez grâce à Dieu », oriente-t-il. Selon lui, elles sont poussées par la jalousie, le même sentiment que Caïn a nourrit à l’égard d’Abel.

Cependant, il est important d’avoir en esprit que notre récompense ne s’obtient pas par ce que nous faisons, mais par ce que nous sommes devant Dieu, par notre caractère, par le fait de marcher en accord avec Sa volonté et souffrir des injures et des diffamations à cause de Son nom.

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.