Anxiété: Quand le doute dépasse la foi

 

Une étudiante en art à l’Université de Phoenix, Arizona, États-Unis, a publié sur Facebook une description effrayante de sa maladie: l’anxiété. Entre autres choses, la jeune fille, nommée Brittany Nichole Morefield, a déclaré:

« L’anxiété c’est simplement avoir des difficultés à respirer. L’anxiété c’est de se réveiller à trois heures du matin et de perdre complètement le sommeil parce que votre cœur bat à grande vitesse […] L’anxiété c’est de se baigner à deux heures du matin. L’anxiété c’est changer d’humeur en quelques minutes. L’anxiété c’est de trembler de façon incontrôlable. L’anxiété c’est de pleurer des larmes d’une vraie douleur. L’anxiété c’est d’avoir la nausée. L’anxiété c’est le sentiment d’incapacité. L’anxiété est terrifiante. »

En à peine quelques jours, ce post a atteint plus de 400 000 likes et plus de 190 000 partages. Sur près de 60 000 commentaires, la plupart proviennent de personnes déclarant souffrir des mêmes problèmes ou indiquant la lecture à d’autres personnes qui ont aussi de l’anxiété.

C’est une maladie qui s’est propagée rapidement à travers le monde au cours des dernières décennies. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 322 millions de personnes dans le monde souffrent d’anxiété et de troubles dépressifs. Rien qu’au Brésil, plus de 18 millions de personnes souffrent de cette maladie.

 

Mais qu’est-ce que l’anxiété?

Selon les mots de Brittany, « L’anxiété c’est la peur. L’anxiété c’est l’inquiétude. L’anxiété est physiquement et émotionnellement épuisante »

Selon l’évêque Renato Cardoso, ce sentiment contrôle totalement la personne qui souffre de ce mal: «L’anxiété ne videra pas votre lendemain de douleurs, sinon votre force d’aujourd’hui. Une force dont vous avez besoin pour créer une solution et l’exécuter. L’anxiété vous fait éprouver le même problème mille fois avant qu’il ne se produise. Cela vous fait craindre quelque chose qui n’existe que dans votre imagination. »

Il explique que « à cause de l’anxiété, certains restent paralysés et d’autres sont précipités. Ils n’ont pas d’attitude ou se précipitent causant des catastrophes.  »

 

Comment vaincre le mal?

Brittany se demande comment Dieu permettrait à une personne de souffrir de cette manière. Cependant, elle oublie qu’Il ne peut agir dans la vie de l’homme que s’il lui est demandé de le faire. L’antidote à son problème et à tant d’autres est précisément de demander et de permettre au Créateur de se manifester dans sa vie.

« Le contraire de l’anxiété c’est le calme, la tranquillité avec de bonnes doses de confiance et la certitude d’un résultat positif. Pour résumer en un mot: la foi », explique l’évêque Renato Cardoso. « Foi en quoi ou qui? En quelqu’un qui peut vous garantir un résultat positif. »

Ce quelqu’un ne peut être que Dieu, car Il est le seul capable de libérer l’être humain de tout doute. Celui qui a foi en Son action ne se laisse pas rabaisser par l’incertitude, car il sait que la victoire viendra.

Comme l’affirme l’Évêque, «la bonne nouvelle c’est que ce quelqu’Un est notre Père et quel est le père qui ne sait pas de quoi son fils a besoin? Quelle mère n’a jamais sacrifié quelque chose pour en donner à son fils?? Ce Père qui prend si bien soin des plantes et des animaux ne s’occupera-t-Il pas de Ses enfants? C’est la base de la foi qui prévaut et surmonte toute angoisse de votre cœur.  »

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, l’anxiété est plutôt une maladie réelle et souvent mortelle. Cependant, sa guérison est à la portée de tous. Si vous avez souffert avec un certain degré d’anxiété, visitez un « Centre d’Accueil » le plus proche de chez vous aujourd’hui et découvrez comment faire de Dieu votre remède.

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.