16ème Jour du Jeûne de Daniel

 

16ème Jour du Jeûne de Daniel

« Jésus lui dit: Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru! » Jean 20.29

 

Du 9 février au 1er Mars

Dans tous les Centre d’Accueil Universel de la Suisse

 

Laissez votre commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous .


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoire sont indiqués *

16ème Jour du Jeûne de Daniel

Jésus donne un coup de pied à l’âme

Certains cherchent la reconnaissance des gens pour se frotter l’ego de l’âme; d’autres vivent dans la fascination du monde pour satisfaire leur âme;

d’autres encore sacrifient toute leur vie dans la poursuite d’une réalisation personnelle; il y a même ceux qui meurent pour la gloire offerte par le monde.
Mais toute la gloire disponible de ce monde vient d’en bas et prend fin lorsque la personne meurt. Cependant, la gloire qui vient du Haut et du Saint Lieu est éternelle. Elle provient directement de la Source de Gloire et ne tarit jamais.

Jésus a été glorifié par le Père dans Son baptême d’eau et du Saint-Esprit. Ce jour-là, on a entendu une voix du ciel, qui disait: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.» (Matthieu 3:17).
La venue du Saint-Esprit confirme cette voix au fond de ceux qui sont scellés de l’Esprit. Cela n’a rien à voir avec les sentiments ou les émotions, mais c’est une certitude. A un autre moment, avec l’âme troublée, Jésus n’a pas prié pour demander de l’aide, encore moins pour être délivré de ces moments.

Mais Il a affronté le sentiment (angoisse) de l’âme par la raison, avec une leçon: «Et que dirais-je ?… Père, délivre-moi de cette heure ?… » (Jean 12:27-28).

Puis, Il a donné un coup de pied dans l’âme en demandant: «Père, glorifie Ton Nom!» En d’autre termes: Père, je sacrifie les caprices de mon âme pour que Ta volonté soit faite. Immédiatement, «…une voix vint du ciel : Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore.» (Jean 12:28)

La foule qui était là, et qui avait entendu, «disait que c’était un tonnerre. D’autres disaient : Un ange Lui a parlé.» Mais la chose la plus importante est que Dieu Le Père a glorifié Dieu Le Fils devant de nombreux témoins.

La présence du Saint-Esprit nous permet de sacrifier les aspirations de l’âme pour réaliser la volonté de Dieu. Et, lorsque cela arrive, alors la gloire de l’Eternel Père est présente chez Ses enfants pour toute l’éternité.

Pensez à cela!
Que Dieu vous bénisse plus.