SE RETARDER SOIS MÊME

Un bel après-midi, un garçon s’approcha de sa mère, qui préparait le dîner, et lui a remis une feuille de papier avec quelque chose d’écrit. Après avoir séché ses mains et enlevé son tablier, elle lit ce qui suit:

Tout le monde est toujours en train de courir. On court dès le matin – pour aller à l’école ou au travail – pour faire une pause, pour terminer quelque chose, dans les embouteillages, enfin.
Nous vivons dans une société “express”. Si l’internet n’est pas assez rapide, on se met en colère – bon, tout du moins, c’est ainsi que je reste. Qui a du temps à perdre aujourd’hui?
Mais même ainsi, beaucoup de gens se retardent eux-mêmes, à chaque minute de la journée. Oh, mais ne vous méprenez pas! Ils courent, travaillent, réalisent des choses. Le problème est que pour la plupart du temps, ils ne pensent pas.
Vous pouvez être très occupé, toute la journée et, même ainsi, ne pas réussir à faire ce que vous devez faire, lorsque vous ne pensez pas. Vous retardez votre progrès en quête de meilleures façons de réaliser ce que vous faites et, lorsque surviennent les problèmes, vous réagissez par l’émotion.
Vous voulez pleurer ou trouver une épaule pour pleurer, lorsque, en fait, vous savez très bien que cela ne va pas résoudre votre problème – mais vous le faites tout de même.
Cet état émotionnel vous fait sentir de la peine envers vous-même. Vous cherchez dans votre banque de mémoire pour pleurer un peu plus à chaque fois que vous vous souvenez de ce qui s’est passé et des paroles qui ont été dites. Je sais ce que c’est. Parfois, de tristes souvenirs dans nos esprits apparaissent simplement. Je me suis retrouvée en larmes pour cela!
Les émotions nous retardent, ne nous laissent pas avancer, penser ou planifier quoi que ce soit. Elles ont été faites pour être très humaines, très faibles.
Si vous vous trouvez dans une prison d’émotions, souvenez-vous combien vous vous retardez à vous-même. Utilisez votre esprit pour penser à ce que vous allez faire de votre vie.
Utilisez votre foi.
Dans la foi, Mme. Cristiane

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sem comentários

Kindu Dialuzolo Marie-France Répondre 5 août, 2011 à 7:29

Bonjour,
Oui, au lieu de toujours se lamenter, de parler des autres, choses inutiles se souvenir que : «  »Les pensées Divines Génèrent la vie » » c’est une leçon tirée du 4ème jour du Jeûne de Daniel.
Rester dans l’Esprit.
Marie-France