LE SACRIFICE INFANTILE: UN BUSINESS

La BBC a divulgué, mardi dernier, un article dénonçant la pratique de sacrifice d’enfants en Ouganda, Afrique.

Un journaliste qui se faisait passer pour le propriétaire d’une entreprise de construction, à la recherche d’affaires plus lucratives, alla voir un sorcier local et lui demanda comment il pouvait l’aider dans cette conquête.

Le sorcier a immédiatement demandé près de 400 dollars et a sacrifié un chevreuil et dit à l’homme d’affaires qu’il devait revenir dans deux jours.

Lors de la seconde rencontre, le sorcier a proposé au reporter, déguisé en homme d’affaires, un « plus puissant » travail de sorcellerie: sacrifier un enfant et lui suggéra d’enterrer les parties du corps dans l’un des terrains des constructions.

Le sorcier lui dit, que pour avoir de meilleurs résultats, ce travail était le plus fort à être réalisé.

La rencontre fut filmée avec une caméra cachée et les images ont été remises à la police locale. Mais malheureusement, les autorités semblent ne pas être disposées à faire quelque chose à ce propos. Près d’un millier de cas de ce genre restent sans action et mises à côté par la police.

Le reportage montrait que ce type de sacrifice est devenu un business dans le pays, où les gens cherchent, par tous les moyens, une façon d’obtenir de l’argent et du pouvoir.

L’EURD est déjà dans le pays depuis plus de 15 ans et à travers le travail d’évangélisation a déjà pu livrer beaucoup de gens et d’enfants de cette pratique.

L’action de l’Eglise conduit les gens à apprendre à défaire les mythes et le mysticisme et mène les personnes à la véritable prospérité à travers l’Evangile.

Ev. Renato


Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *